Bogart Foodies Corner (Ixelles)

For English, click here

Quand on entend le nom de Bogart Foodies corner, on est curieux de savoir quel genre de cuisine on va déguster. Le nom laisse juste entrevoir le fait que le restaurant est situé sur un coin. C’est d’ailleurs une rue assez calme qu’il vaut mieux gagner à pied et à quelques mètres de là, on a l’effervescence des magasins de la Chaussée d’Ixelles.

On est dans un endroit assez intime avec une décoration sobre. On a de lourds rideaux en velour, des chaises en cuir, des luminaires qui projettent une lumière diffuse et un grand bar où on peut s’installer. C’est plutôt cosy et la musique qu’ils choisissent n’est pas étrangère à cette impression.

J’ai entendu le lunch du jour mais j’avais envie de tenter un de leurs menus. Il y avait la formule 3 services à 38 euros avec un plat imposé. Pour l’entrée, je me suis faite plaisir avec la scamorza (14 euros à la carte). Je sais que je vous en parle souvent et que visuellement, toutes les scamorzas se ressemblent à peu de chose près alors je vais vous parler du poulpe grillé au sésame sur crème de pommes de terre et saucisse sèche grillée (16 euros à la carte) que j’ai également goûté. J’adore le poulpe et j’ai trouvé que la cuisson était bien maîtrisée. L’extérieur était croquant avec les graines de sésame et la chair restait bien ferme. La crème de pomme de terre était onctueuse, presque liquide et enrobait le poulpe à chaque bouchée. Les saucisses étaient coupées très finement et étaient un accompagnement délicat au plat. Quant à la scamorza, elle était divine, les tomates étaient acides et sucrées et le fromage était délicieusement épais.

Pour le plat, on nous a servi des ravioli farcis aux cèpes avec ragu de sanglier (20 euros). Les ravioli étaient généreux, bien fourrés et avec une pâte cuite al dente. Le ragu était bien épicé, il avait longuement mijoté et la viande de sanglier était fondante. Elle était coupée en petits dés et il y avait parfois un peu de gras autour de la viande ce qui la rendait encore plus savoureuse (du moins, pour moi).

Pour terminer, il y avait 3 choix de desserts. J’ai suivi leur conseil en prenant leur dessert signature, le tiramisu revisité. Ici, le mascarpone est posé entre deux feuilles de brick et de la crème de café. On a un dessert croquant au lieu d’un dessert moelleux. C’est un peu moins lourd que le tiramisu classique sans les biscuits imbibés mais on retrouve les mêmes arômes.

https://bogart-foodies-corner.business.site/

Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h et de 19h à 22h30 et le samedi de 19h à 22h30
0494-67.75.46
Rue Keyenveld 20, 1050 Ixelles

English version

When we hear the name of Bogart Foodies corner, we are curious to know what kind of cuisine we will taste. The name just suggests that the restaurant is located on a corner. It is also a fairly quiet street that is better to reach by foot and a few meters away, there is the excitement of the shops of the Chaussée d’Ixelles.

We are in a pretty intimate place with a sober decoration. We have heavy velvet curtains, leather chairs, light fixtures that project a diffused light and a large bar where we can sit. It’s pretty cozy and the music they choose is not unrelated to this impression.

I heard the lunch of the day but I wanted to try one of their menus. There was the 3-course formula for 38 euros with an already chosen dish. For the starter, I enjoyed the scamorza (14 euros a la carte). I know that I often tell you about it and that visually, all the scamorzas are very similar, so I’m going to tell you about the grilled octopus with sesame on a potato cream and grilled dry sausage (16 euros a la carte) that I also tasted it. I love the octopus and I found that the cooking was well mastered. The outside was crunchy with the sesame seeds and the flesh remained firm. The potato cream was creamy, almost liquid and coated the octopus at each bite. The sausages were cut very finely and were a delicate accompaniment to the dish. As for the scamorza, it was divine, the tomatoes were sour and sweet and the cheese was deliciously thick.

For the dish, we were served ravioli stuffed with porcini mushrooms with wild boar ragu (20 euros). The ravioli were generous, well filled and with a dough cooked al dente. The ragu was very spiced, it had simmered for a long time and the boar meat was tender. It was diced and there was sometimes a little fat around the meat which made it even more tasty (at least, for me).

Finally, there were 3 choices of desserts. I followed their advice by taking their signature dessert, the tiramisu 2.0. Here, the mascarpone is placed between two sheets of brick and coffee cream. We have a crunchy dessert instead of a mellow dessert. It is a little lighter than the classic tiramisu without the soaked cookies but we find the same aromas.

https://bogart-foodies-corner.business.site/

Open Monday to Friday from 12pm to 2pm and from 7pm to 10.30pm and Saturday from 7pm to 10.30pm 
0494-67.75.46
Rue Keyenveld 20, 1050 Ixelles