La table de Mus

For English, click here

Avec la récente diffusion des points de Gault et Millau, j’avais envie de vous parler d’un restaurant gastronomique, la table de Mus auréolé d’un 14/20. Nous avions profité des Restodays pour découvrir l’endroit.

J’avais souvent entendu parler de la table de Mus et cela faisait longtemps que je voulais y aller. J’avais repéré les lieux lorsque j’avais été manger au Core qui ne se trouve pas trop loin. C’est un coin de Bruxelles un peu à l’abri du bruit incessant de la ville et pour ceux qui ont peur de ne pas trouver de place pour se garer, vous pouvez vous mettre dans le Parking de l’Albertine. J’aime beaucoup l’endroit qui a une certaine modernité dans sa décoration. Le lieu est trendy, avec des grandes peintures bien colorées accrochées aux murs de briques apparentes (qu’on ne voit pas sur les photos) et l’ espace est bien partagé pour qu’il soit rentabilisé sans que le confort ne soit sacrifié. Il y a des petites touches uniques comme les banquettes aux motifs serpent, le mur en forme d’arche qui sépare les deux pièces ou encore les luminaires. La cuisine est ouverte et on peut admirer le va-et-vient du Chef et de sa brigade. Le service est vraiment un des plus de ce lieu avec Mustafa Duran aux commandes.

Avec le restodays, on a eu un menu 4 services à 33 euros. C’est un menu unique mais en cas d’allergie, je suppose que des changements peuvent être apportés. Nous avons été à l’aveugle et le menu nous convenait parfaitement. Nous avons commencé avec un carpaccio de canard, marmelade de figues et amandes torréfiées. C’est un carpaccio qui a un goût plus marqué que l’habituel (au bœuf) et cela se combinait bien avec la marmelade de figues qui n’était pas trop sucrée. Elle ne cachait pas les saveurs du canard. La viande restait tendre et facile à couper. Les tranches étaient fines mais pas trop. Les amandes apportaient un parfum fumé agréable au plat.

Pour la deuxième entrée, nous avons eu du rouget, fenouil croquant, jus de fenouil et vin blanc. J’aime beaucoup le rouget, il était bien cuit, la chair était encore juteuse et brillante. C’était un beau morceau dans l’assiette et le fenouil avec sa note anisée était délicieux avec le poisson. J’ai particulièrement apprécié le jus qui était un peu épais avec le fenouil mixé, crémeux et savoureux. Il y avait un agréable mélange d’épices.

Pour le plat, nous sommes passés à de la volaille, chicon, champignons et mousse de patates douces. C’était un plat de saison et c’était à nouveau bien servi. C’est toujours gai de retrouver de la générosité dans les assiettes. La pièce de viande était importante mais en bouche, tout était fondant. La cuisson gardait toutes les saveurs de la volaille, la peau était croustillante. Les champignons étaient bien assaisonnés et le jus avait beaucoup de goût. Pour adoucir tout cela, il y avait la mousse de patates douces. Elle était onctueuse.

On a terminé avec un gâteau souple aux framboises, mascarpone et glace au lait d’amande. Le dessert ressemblait à un bavarois, il se mangeait sans peine tellement c’était bon. La texture était moelleuse et la légère acidité des framboises était compensée par la douceur de la glace au lait d’amande. Tout était harmonieux dans l’assiette et ce n’était pas trop lourd pour terminer le menu. Et pour prolonger encore un peu le plaisir, nous avons reçu une jolie assiette de mignardises avec le café.

Accueil

Ouvert tous les jours de la semaine sauf les mercredi et dimanche
02-511.05.86
Place de la Vieille Halle aux blés 31, 1000 Bruxelles

English version

With the recent points released by Gault and Millau points, I wanted to talk to you about a gourmet restaurant, the table de Mus which got a 14/20. We took advantage of the Restodays to discover the place.

I had often heard of the table de Mus and it was a long time since I wanted to go. I had spotted the place when I had been eating at the Core which is not too far away. It is a corner of Brussels a little sheltered from the ongoing noise of the city and for those who are afraid of not finding a place to park, you can put yourself in the Albertine Parking. I really like the place that has a certain modernity in its decoration. The place is trendy, with large colorful paintings hanging on the exposed brick walls (not seen in the photos) and the space is well shared to make it profitable without sacrificing comfort. There are unique touches such as snake-patterned benches, the arched wall that separates the two rooms or the luminaries. The kitchen is open and you can admire the comings and goings of the Chef and his team. The service is really one of the plus of this place with Mustafa Duran at the helm.

With the restodays, we had a 4-course menu at 33 euros. It’s a unique menu but in case of allergy, I guess changes can be made. We went without knowing the menu and it suited us perfectly. We started with a duck carpaccio, marmalade of figs and roasted almonds. It is a carpaccio that has a more pronounced taste than the usual (beef) and it combined well with the fig marmalade that was not too sweet. It did not hide the flavors of the duck. The meat remained tender and easy to cut. The slices were thin but not too much. The almonds brought a pleasant smoky scent to the dish.

For the second starter, we had red mullet, crunchy fennel, fennel juice and white wine. I like the mullet, it was well cooked, the flesh was still juicy and brilliant. It was a nice piece on the plate and the fennel with its aniseed note was delicious with the fish. I particularly enjoyed the juice which was a bit thick with the fennel mixed, creamy and tasty. There was a nice mix of spices.

For the dish, we switched to poultry, chicory, mushrooms and sweet potato mousse. It was a seasonal dish and it was again well served. It’s always pleasant to find generosity in the plates. The piece of meat was important but in the mouth, everything was melting. The cooking kept all the flavors of the poultry, the skin was crispy. The mushrooms were well seasoned and the juice was very tasty. To sweeten all that, there was sweet potato mousse. It was creamy.

We finished with a soft raspberry cake, mascarpone and almond milk ice cream. The dessert was like a Bavarian, it was eaten quickly because it was so good. The texture was soft and the light acidity of the raspberries was offset by the sweetness of the almond milk ice cream. Everything was harmonious on the plate and it was not too heavy to finish the menu. And to prolong the pleasure a little, we received a nice plate of sweets with coffee.

Accueil

Open every day of the week except on Wednesdays and Sundays
02-511.05.86
Place de la Vieille Halle aux blés 31, 1000 Brussels