Le sanglier des Ardennes (Durbuy)

For English, click here

Je n’étais plus allée au Sanglier des Ardennes depuis 10 ans et les lieux ont bien changé. L’hôtel a été rénové entièrement et il y a même une partie supplémentaire en construction. La vue de l’hôtel est toujours aussi magnifique. J’y suis retournée à l’occasion des 40 ans de la société pour laquelle je travaille.

Il n’y a pas que l’hôtel qui a subi un relooking, son restaurant a été complètement repensé. C’est maintenant le Chef Wout Bru anciennement étoilé qui est en charge. Le restaurant est réparti en plusieurs salles pour permettre aux clients d’avoir un peu plus d’intimité. Nous étions dans la salle du fond avec vue sur les cuisines. D’ailleurs, pour accéder à la réception de l’hôtel, on passait par les cuisines pour ne pas importuner les autres salles ce qui était un peu étrange. Il y a aussi une très chouette terrasse dont on a pu profiter pendant l’apéritif et les mises en bouche.

Le menu gastronomique propose un 4 ou 6 services. Il y a des formules combinées avec deux nuits d’hôtel pour un séjour gastronomique. Cela revient à 90 euros pour un 4 services ou 115 euros pour un 6 services. Nous avons eu un menu 5 services, je suppose qu’ils s’adaptent aux envies pour les grands groupes ou évènements. Pour la première entrée, nous avons reçu de l’Hamachi, wakame, orange et jus d’agrumes au basilic. L’Hamachi est un poisson qui ne vit que dans les eaux proches du Japon. Ici, il était présenté en sashimi et le mélange avec l’orange était très réussi. C’est un poisson assez fin et les notes d’agrumes lui donnaient du peps. Il y avait aussi un granola qui apportait un croquant très agréable à l’entrée. C’était délicat et frais.

La seconde entrée réunissait à peu près tout ce que j’aime: du homard, sésame, curry, de la pomme, mangue et un sorbet litchi. S’il y a du homard ou de la mangue, il y a de grandes chances pour que je prenne le plat alors j’étais ravie de trouver ces deux ingrédients ensemble. Les morceaux de homard étaient bien coupés pour qu’on puisse profiter de la chair juteuse du crustacé. La mangue était servie en tartare et il y avait aussi du lard pour un mélange terre et mer. C’était plein de saveurs et l’ajout du sorbet litchi amenait de la douceur et un chaud froid, plaisant.

La troisième entrée était étonnante mais très réussie. Tout le monde l’a vraiment appréciée. Il y avait du King crabe, de l’huître, des épinards, de l’espuma truffe d’été, huile de cèpe et caviar. Sur la photo, on ne voit pas grand chose à part l’espuma et le caviar mais c’était une entrée où chaque bouchée était un réel plaisir. Je n’aime pourtant pas les huîtres mais la truffe cachait un peu l’amertume de celle-ci pour ne laisse passer que son goût iodé. Le king crabe était délicieux et l’épinard peut sembler un légume un peu simple par rapport aux autres composants de cette entrée mais il apportait de la consistance à l’ensemble qui était assez aérien.

On a ensuite eu le plat principal qui réunissait du pedreau, chou, lard, mimolette, butternut, pomme dauphine et jus de perdreau. J’ai trouvé le plat bien exécuté mais plus classique que les entrées. La viande était cuite comme il fallait avec une peau croustillante et une chair qui restait tendre. Les accompagnements avaient une connotation automnale et complétaient parfaitement la viande.

On a terminé avec un dessert aux chocolat, vanille et huile d’olive. Je ne suis pas particulièrement friande des desserts chocolatés sauf quand ils sont associés avec des fruits ou de la glace pour adoucir le goût du chocolat. Il se fait qu’il y avait les deux dans ce dessert. Les fraises étaient délicieuses avec le chocolat car elles étaient juteuses et légèrement acidulées. La glace était onctueuse et agrémentée d’un filet d’huile d’olive. Le dessert était harmonieux, le chocolat n’était pas trop fort et était délicieux à manger.

https://www.sanglier-des-ardennes.be/restaurants/sanglier-des-ardennes/26.html

086-21.32.62
Rue du Comte Théodule d’Ursel 14, 6940 Durbuy

 

English version

I had not been to the Sanglier des Ardennes for 10 years and the place has changed. The hotel has been completely renovated and there is even an extra part under construction. The view of the hotel is still beautiful. I went back on the 40th anniversary of the company I work for.

It’s not just the hotel that has undergone a makeover, its restaurant has been completely redesigned. It is now the formerly star Chef Wout Bru who is in charge. The restaurant is divided into several rooms to allow guests to have a little more privacy. We were in the back room overlooking the kitchens. Moreover, to access the reception of the hotel, we had to go through the kitchen not to annoy the other rooms which was a bit strange. There is also a very nice terrace which was enjoyed during the aperitif and appetizers.

The gourmet menu offers a 4 or 6 courses. There are formulas combined with two nights of hotel for a gastronomic stay. This amounts to 90 euros for a 4 courses or 115 euros for a 6 courses. We had a 5 course menu, I guess they adapt to the requests for large groups or events. For the first starter, we received Hamachi, wakame, orange and citrus juice with basil. Hamachi is a fish that lives only in waters close to Japan. Here it was presented in sashimi and the mixture with orange was very successful. It is a fairly fine fish and the citrus notes gave more « personnality ». There was also a granola which brought a very nice crunch at the starter. It was delicate and fresh.

The second starter had just about everything I like: lobster, sesame, curry, apple, mango and lytchee sorbet. When there is lobster or mango in the menu, there is a good chance that I will take the dish so I was happy to find these two ingredients together. The lobster pieces were well cut so that we could enjoy the juicy flesh of the crustacean. The mango was served in tartare and there was also bacon for a nice surf and turf. It was full of flavors and the addition of lychee sorbet brought sweetness and a pleasant warm cold feeling.

The third starter was amazing but very successful. Everyone really appreciated it. There was King crab, oyster, spinach, summer truffle espuma, mushroom oil and caviar. In the photo, we do not see much except for the espuma and caviar but it was a starter where every bite was a real pleasure. I do not like oysters but the truffle hid its slight bitterness but we still had its iodized taste. The king crab was delicious and the spinach may seem a bit of a simple vegetable compared to the other components of this starter but it brought consistency to the whole which was quite airy.

We then had the main course which included pedlars, cabbage, bacon, mimolette, butternut, apple dauphine and partridge juice. I found the dish well done but more classical than the starters. The meat was cooked properly with crispy skin and tender flesh. The accompaniments had an autumnal connotation and perfectly complemented the meat.

We finished with a chocolate dessert, vanilla and olive oil. I’m not particularly fond of chocolate desserts except when they are associated with fruit or ice cream to soften the taste of chocolate. It happens that there were both in this dessert. The strawberries were delicious with the chocolate as they were juicy and slightly tart. The ice cream was creamy and embellished with a drizzle of olive oil. The dessert was harmonious, the chocolate was not too strong and was delicious to eat.

https://www.sanglier-des-ardennes.be/restaurants/sanglier-des-ardennes

086-21.32.62
Rue du Comte Théodule d’Ursel 14, 6940 Durbuy

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s