Liu Lin (Bruxelles)

For English, click here

Cela faisait des mois que le Liu Lin était sur ma liste et j’ai enfin trouvé le temps d’y aller. Je vous avoue que ce n’est pas dans mes habitudes de me précipiter dans un restaurant vegan mais c’est surtout la mention « cuisine d’inspiration taïwanaise » qui m’a interpellée.

Pour moi, la référence taïwanaise à Bruxelles reste le Tai Hon. Nous ne sommes pas dans le même genre de proposition ici. C’est avant tout un restaurant vegan, sous forme de néo-cantine et quelques plats qui me rappellent Taïwan. J’y suis allée un midi et le restaurant était pris d’assaut par une clientèle majoritairement féminine. On a à table, une petite feuille reprenant le menu et il suffit de cocher les plats qui nous intéressent en précisant le nombre souhaité. On donne le bon de commande au comptoir et on règle le tout. Les plats sont ensuite apportés à table. La configuration des lieux est assez fonctionnelle. On a des tables normales, des comptoirs accompagnés de chaises hautes et une petite terrasse avec du mobilier coloré. Les couleurs sont douces, on a quelques codes de la décoration suédoise.

Tout d’abord, je tiens à dire que je ne suis pas une experte de la cuisine vegan. Quand on lit la carte, on y retrouve des mots tels que « poulet », « calamars », « crevettes » et pourtant, il n’y a aucune trace animale dans les recettes. Ce sont en fait du tofu, de l’igname, du soja donc la texture rappelle quelque peu la viande. Je vous avoue être habituée à ce genre de « subterfuge » car à Taïwan, il m’arrivait de manger dans des temples avec la famille et j’étais toujours épatée par les plats qui semblaient contenir de la viande. Ce qui est surtout important pour moi, c’est que c’est bon. Le goût n’est jamais sacrifié.

On a goûté quelques petites entrées: des calamares qui sont préparés avec du konjaku (algue d’Asie). J’en mangeais souvent enfant sans savoir ce que c’était. Les calamares étaient étonnants, on avait une texture semblable aux réels calamars et la sauce qui les accompagnait était onctueuse et légèrement citronnée. On a aussi pris des Crispy taro & mini spring rolls. Les deux entrées étaient à 5 euros. Le taro est une racine que j’ai toujours mangé en Asie. On l’utilise également pour des desserts, on a par exemple des bubble tea ou des gâteaux fourrés à base de taro. Cela m’a fait plaisir de pouvoir manger du taro, c’est un peu sucré et la texture est assez légère (un peu comme les patates douces). La panure était croquante à souhait et il y en avait deux.

J’ai ensuite pris une soupe de nouilles, la Joyful Taiwan à 15 euros. C’est un bouillon clair avec une sauce barbecue taïwanaise traditionnelle. Toutes leurs soupes de nouilles sont servies avec des nouilles de riz, des raviolis, du chou chinois, des edamame, morceaux de shiitaké, soja, tofu, ciboulette et coriandre. Le bol est vraiment bien rempli avec une grande variété et j’ai particulièrement aimé les raviolis qui étaient excellents. Les nouilles sont très fines (un genre de mihoen) et faciles à manger. J’ai adoré les saveurs et cette sauce barbecue qui sublime le tout. Avec l’automne qui est à nos portes, c’était le plat réconfort par excellence. J’étais rassasiée après le bol.

Je n’étais pas motivée pour goûter les desserts car le choix était assez restreint: mousse au chocolat ou glaces.

https://www.facebook.com/liulin.be/

Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 14h30 et de 17h30 à 21h
02-455.08.30
Rue Haute 20, 1000 Bruxelles

English version

It had been months since Liu Lin was on my list and I finally found the time to go. I admit that it is not my habit to rush into a vegan restaurant but it is mainly the mention « Taiwan inspired streetfood » that appealled me.

For me, the Taiwanese reference in Brussels remains Tai Hon. We are not in the same kind of proposal here. It is primarily a vegan restaurant, in the form of neo-canteen and some dishes that remind me of Taiwan. I went for lunch and the restaurant was stormed by a predominantly female clientele. We have at the table, a small sheet showing the menu and we just have to check the dishes that interest us and specify the amount needed. We give the order form to the counter and we pay. The dishes are then brought to the table. The configuration of the premises is quite functional. There are normal tables, counters with high chairs and a small terrace with colorful furniture. The colors are soft, we have some codes of the Swedish decoration.

First, I want to say that I am not an expert in vegan cooking. When we read the menu, we find words such as « chicken », « squid », « shrimp » and yet there is no animal trace in the recipes. These are actually tofu, yam, soy, so the texture is somewhat reminiscent of meat. I admit to being accustomed to this kind of « tricks » because in Taiwan, I happened to eat in temples with the family and I was always amazed by the dishes that seemed to contain meat. What’s especially important to me is that it’s good. The taste is never sacrificed.

We have tasted some small appetizers: calamares that are prepared with konjaku (Asian seaweed). I often ate it as a child without knowing what it was. The calamares were amazing, we had a texture similar to real calamari and the sauce that accompanied them was unctuous and slightly lemony. We also took Crispy taro & mini spring rolls. Both starters cost 5 euros. Taro is a root I have always eaten in Asia. It is also used for desserts, for example bubble tea or cakes filled with taro. It made me happy to eat taro, it’s a little sweet and the texture is quite light (a bit like sweet potatoes). The breadcrumbs were crunchy at will.

I then took a noodle soup, the Joyful Taiwan at 15 euros. It is a clear broth with a traditional Taiwanese barbecue sauce. All their noodle soups are served with rice noodles, ravioli, Chinese cabbage, edamame, shiitake, soy, tofu, chives and coriander. The bowl is really well stocked with a wide variety and I especially liked the ravioli which were excellent. The noodles are very thin (a kind of mihoen) and easy to eat. I loved the flavors and the barbecue sauce that sublimates it all. With the fall on our doorstep, it was the ultimate comfort dish. I was quite full after the bowl.

I was not motivated to taste the desserts because the choice was quite limited: chocolate mousse or ice cream.

https://www.facebook.com/liulin.be/

Open Wednesday to Sunday from 12pm to 2.30pm and 5.30pm to 9pm
02-455.08.30
Rue Haute 20, 1000 Brussels

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s