Nanoo’s

For English, click here

J’avais déjà eu l’occasion de me rendre chez Nanoo’s et j’avais beaucoup apprécié ma visite. L’article est resté dans mes brouillons mais j’ai l’occasion de rattraper cet oubli suite à l’invitation que j’ai reçue.

Quand je suis arrivée, j’ai tout de suite vu que le restaurant avait été rénové. Il faut dire que les murs étaient rose vif et maintenant, nous sommes dans des tons plus neutres et calmes. L’espace est bien aménagé pour que les tables ne soient pas les unes sur les autres. La cuisine est séparée de l’espace où on mange mais la porte reste ouverte pour ceux qui voudraient voir le Chef dans son élément naturel. Si on se sent bien chez Nanoo’s, c’est aussi grâce au service impeccable, agréable et efficace.

Il y a un menu 3 services pour le lunch à 23 euros mais nous avons choisi à la carte (elle change tous les deux mois). En entrée, j’ai hésité avec les canneloni farcis aux morilles et le croustillant de langoustines, mayonnaise au yuzu à 20 euros. J’ai choisi les langoustines et c’était délicieux. C’était délicat, la feuille de brick était très fine et croustillante à souhait. La langoustine était bien présente et l’assaisonnement était juste. La mayonnaise au yuzu était onctueuse et généreuse en goût. J’adore le yuzu et l’agrume complétait bien la langoustine.

Pour le plat, j’ai été intriguée par la courgette farcie d’une cuisse de pintade confite et foie gras, jus parfumé à la truffe à 27 euros. Je ne suis pas spécialement fan de pintade mais il s’agissait de la cuisse, partie la moins sèche et puis, c’était confit. J’ai surtout du mal à résister au foie gras et à la truffe. J’ai trouvé que le plat avait beaucoup de caractère et cela se goûtait au jus corsé qui accompagnait la viande. La pintade avait une belle cuisson et était tendre. La courgette et le foie gras ajoutaient encore plus de moelleux au plat. Même les brocolis étaient parfaitement cuits, ils étaient légèrement rôtis et cela donnait une saveur supplémentaire au légume.

Je vous annonce tout de suite la couleur: le dessert était à tomber. J’ai pris la pomme Jonagold en cage de pâte sablée à 12 euros. La pomme se mangeait à la cuillère tellement elle était cuite à la perfection et fondait. Elle avait assez de tenue pour ne pas être une compote et il n’y avait pas d’acidité. Le sablé qui entourait la pomme avait la même consistance, il était facile à manger et terriblement gourmand. Le sablé à lui seul contentera les amateurs de douceur. C’est un dessert qui donne envie de se resservir même si on a trop mangé.

nanoos.be

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 21h30 et le dimanche de 12h à 15h
02-653.10.51
Rue des Combattants 110, 1310 la Hulpe

English version

I already had the opportunity to go to Nanoo’s and I really enjoyed my visit. The article has remained in my drafts but I have the opportunity to catch up with this oversight thanks to an invitation I received.

When I arrived, I immediately saw that the restaurant had been renovated. It must be said that the walls were bright pink and now we have more neutral and calm tones. The space is well laid out so that the tables are not too close to each other. The kitchen is separated from the space where we eat but the door remains open for those who would like to see the Chef in his natural element. If you feel good at Nanoo’s, it’s also thanks to the impeccable, pleasant and efficient service.

There is a 3 course menu for lunch at 23 euros but we chose a la carte (it changes every two months). For the starter, I hesitated with the canneloni stuffed with morels and the crispy langoustines, yuzu mayonnaise at 20 euros. I chose the langoustines and it was delicious. It was delicate, the pastry was very thin and crispy to perfection. The langoustine was very present and the seasoning was well adjusted. The yuzu mayonnaise was unctuous and generous in taste. I love yuzu and the citrus fruit goes well with the langoustine.

For the dish, I was intrigued by the stuffed zucchini with a confit guinea fowl leg and foie gras, juice flavored with truffles at 27 euros. I’m not especially fond of guinea fowl but it was the thigh, the least dry part and then it was confit. I especially have a hard time to resist foie gras and truffle. I found that the dish had a lot of character and you could taste that with the strong juice that accompanied the meat. The guinea fowl had a good cooking and was tender. Zucchini and foie gras added even more mellow to the dish. Even the broccoli was perfectly cooked, it was lightly roasted and it gave the vegetable an extra flavor.

No need to hesitate: the dessert was to die for. I took the Jonagold apple in the sanded pastry at 12 euros. I ate the apple with a spoon because it was cooked to perfection and melted. It had enough hold to not be mashed and there was no acidity. The shortbread that surrounded the apple had the same consistency, it was easy to eat and terribly greedy. The shortbread alone will satisfy all the sweet loving mouths. It is a dessert that makes you want to eat again even if you are totally full.

nanoos.be

Open Tuesday to Saturday from 12pm to 2.30pm and from 7pm to 9.30pm and Sunday from 12pm to 3pm
02-653.10.51
Rue des Combattants 110, 1310 la Hulpe

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s