Kolya (Ixelles)

For English, click here

Le Kolya est un restaurant qui m’a souvent été recommandée mais je n’avais pas encore eu l’occasion de m’y rendre. J’avais dans l’esprit un restaurant avec une cuisine un peu poussiéreuse mais après ma visite, j’ai revu mon jugement.

Le Kolya est le restaurant de l’hôtel Manos. Il faut savoir qu’il y a deux hôtels de ce nom sur la même chaussée, c’est dans le Manos 1er que se trouve le restaurant. Nous y sommes allés en soirée mais cela vaut la peine de venir en journée pour profiter de leur verrière. J’imagine la belle luminosité qui doit se diffuser dans la pièce. La décoration est volontairement classique avec des meubles imposants et des matières nobles. On est bien installés et on a de l’espace entre les tables. Il y a un joli bar où on peut prendre un verre avant de passer à table. La terrasse se trouve à l’arrière, au calme et on a vue sur un jardin. C’est vraiment une petite parenthèse en pleine ville.

Les menus sont affichés sur une tablette ce qui nous permet de voir quelques photos des plats. Tout est à la carte, je n’ai pas vu de formule « menu ». En entrée, j’ai choisi le tartare d’avocat et chair de tourteaux au curry léger à 21 euros. Il est vrai que l’intitulé annonce un plat assez simple mais j’ai du mal à résister aux avocats. Je n’ai pas regretté mon choix car le plat était très harmonieux. Le tourteau était bien assaisonné au curry et il se mélangeait bien avec les avocats. C’était bien onctueux et ce n’était pas du tout fade. Le tartare était accompagné de perles de tomate, œufs de poissons et quelques pointes de sauce.

En plat, j’ai opté pour le turbotin et linguine aux palourdes, ail et fines herbes à 30 euros. Je vous avoue avoir beaucoup hésité avec le homard qui était proposé. Le turbotin était parfaitement cuit. La chair était agréable à manger et était fondante. Les linguine aux palourdes étaient quasiment un plat en soi. Ce n’était pas préparé comme un linguine vongole car la sauce était plus crémeuse. C’était délicieux et copieux. J’aimais bien l’ajout des tomates cerise qui ajoutaient une touche acidulée, juteuse et sucrée au plat.

Pour le dessert, j’ai pris mon grand classique, le pavlova aux fruits rouges et fraises du pays à 12 euros. Ce n’était forcément pas la meilleure saison pour manger les fraises et par conséquent, elles manquaient de goût et de couleur. Heureusement, il y avait les autres fruits de rouge et le coulis qui amenaient le goût fruité. Pour le reste, il n’y a rien à redire, la chantilly était aérienne et sucrée comme il fallait et la meringue était légère et croquante.

kolya.be

Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30
02-533.18.30
Chaussée de Charleroi 100, 1060 Saint-Gilles

English version

The Kolya is a restaurant that was often recommended to me but I had not yet the opportunity to go there. I had in mind a restaurant with a a fairly old school cooking but after my visit, I reviewed my judgment.

The Kolya is the restaurant of the Manos Hotel. You should know that there are two hotels with this name on the same road, it is in the Manos 1st that we have the restaurant. We went in the evening but it would have been nice to come during the day to enjoy their glass roof. I imagine the beautiful brightness that must spread in the room. The decoration is deliberately classic with imposing furniture and noble materials. We are well settled and we have space between the tables. There is a nice bar where you can have a drink before going to your table. The terrace is at the back, quiet and overlooking a garden. It’s really a little break in the city.

The menus are displayed on a pad which allows us to see some pictures of the dishes. Everything is a la carte, I have not seen a « menu » formula. As a starter, I chose the avocado tartare and crab with curry at 21 euros. It is true that the title announces a fairly simple dish but I have trouble resisting avocadoes. I did not regret my choice because the dish was very harmonious. The crab cake was well seasoned with curry and it mixed well with the avocados. It was smooth and it was not bland at all. The tartare was accompanied by tomato pearls, fish eggs and a few spikes of sauce.

For the dish, I opted for turbot and linguine with clams, garlic and herbs at 30 euros. I admit that I hesitated a lot with the lobster that was in the menu. The turbot was perfectly cooked. The flesh was pleasant to eat and was melting. Linguine with clams was almost a dish in itself. It was not prepared as a linguine vongole because the sauce was creamier. It was delicious and plentiful. I liked the addition of cherry tomatoes that added a tangy, juicy and sweet touch to the dish.

For dessert, I took my classic, the pavlova with red fruits and strawberries of the country for 12 euros. It was not necessarily the best season to eat strawberries and as a result they lacked taste and color. Fortunately, there were the other red fruits and the coulis that brought the fruity taste. For the rest, there is nothing wrong, the whipped cream was airy and sweet as it should and the meringue was light and crisp.

kolya.be

Open Monday to Friday from 12pm to 2.30pm and from 7pm to 10.30pm
02-533.18.30
Chaussée de Charleroi 100, 1060 Saint-Gilles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s