Philema (Ixelles)

For English, click here

Le quartier du Châtelain regorge décidément de nombreuses perles. S’il y a des endroits où on se rend les yeux fermés, l’offre est tellement vaste qu’on finit toujours par tomber sur un restaurant qu’on ne connaît pas. C’est ainsi que j’ai découvert le Philema, restaurant proposant une cuisine grecque délicate.

A l’intérieur, on voit rapidement qu’à côté de la cuisine, il y a aussi l’épicerie fine. Les produits sont divers et vont de l’huile d’olive à la bouteille de vin en passant par des produits secs. Si vous craignez les restaurants grecs pour leur côté kitsch, vous serez rassurés par cet endroit qui respire la sobriété et le bon goût. On profite de la lumière directe qui passe par les grandes fenêtres et le restaurant est séparé en deux pièces.

On a reçu une dégustation de tarama blanc. J’ai envie de dire que c’est déjà un signe de qualité que le tarama servi ne soit pas rose. Cette couleur s’obtient par un ajout de colorant. Pour l’entrée, j’ai pris un Fava de Santorini: pois cassés de Santorini avec une salade de poulpe à 9 euros. Je vous avoue que la carte est très belle et que c’était un vrai casse-tête de faire un choix. J’ai été très étonnée par l’assiette que j’ai reçue car j’avais l’impression qu’il y avait assez de pois cassés pour deux personnes. Visuellement, j’ai évidemment pensé au hummus mais cette purée est bien plus légère. C’était assez surprenant, la texture était onctueuse et c’était parfaitement assaisonné. La salade de poulpe apportait un brin d’acidité et les morceaux étaient bien cuits. L’acidité, on la retrouvait également avec les câpres.

Je savais déjà que le plat allait être copieux vu la taille de l’entrée. J’avais choisi un Tsigariasto, un agneau mijoté avec spaghetti de légumes à 17 euros. Il faut avouer que c’était plus que des spaghetti vu la taille des lamelles de carottes et courgettes. La viande était à tomber, l’agneau était fondant et il y avait encore un fond de bouillon qui était servi avec la viande et les légumes. Le plat semblait très sain et toutes les saveurs étaient bien présentes. J’ai aimé la simplicité du plat mais tout était maîtrisé. Je reste épatée par cet énorme morceau de viande qui se mangeait avec une telle facilité car celle-ci avait été longuement cuite. La portion était très généreuse mais il m’était impossible de laisser quelque chose dans l’assiette. Par contre, on n’avait plus de place pour un dessert.

http://www.philemabrussels.be

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30 et le dimanche de 12h à 15h
02-344.58.76
Chaussée de Waterloo 437, 1050 Ixelles

English version

The Châtelain district is definitely full of great places. If there are places that you know by heart, the offer is so vast that you always end up in a restaurant you do not know. That’s how I discovered Philema, a restaurant offering delicate Greek cuisine.

Inside, we quickly see that next to the kitchen, there is also the delicatessen. The products are diverse and range from olive oil to the bottle of wine to dry goods. If you fear Greek restaurants for their kitsch side, you will be reassured by this place that exudes sobriety and good taste. We take advantage of the direct light that passes through the large windows and the restaurant is separated into two rooms.

We had a tasting of white tarama. I want to say that it is already a sign of quality that the tarama served is not pink. This color is obtained by adding a colouring agent. For the starter, I had a Santorini Fava: it’s a Santorini peas with an octopus salad for 9 euros. I admit that the menu was very nice and it was a real headache to make a choice. I was very surprised by the plate I received because I felt that there were enough peas for two or three people. Visually, I can’t help thinking of hummus but this puree is much lighter. It was quite surprising, the texture was creamy and it was perfectly seasoned. The octopus salad brought a bit of acidity and the pieces were well cooked. The acidity was also brought by the capers.

I already knew that the dish would be hearty given the size of the starter. I had chosen a Tsigariasto, a lamb simmered with vegetable spaghetti for 17 euros. I must admit that it was more than spaghetti given the size of the carrots and zucchini slices. The meat was to die for, the lamb was melting and there was some broth that was served with the meat and vegetables. The dish seemed very healthy and all the flavors were present. I liked the simplicity of the dish but everything was under control. I am amazed by this huge piece of meat that can be eaten with such ease because it had been cooked for a long time. The portion was very generous but it was impossible for me to leave something on the plate. However there was no room left for a dessert.

http://www.philemabrussels.be

Open Tuesday to Saturday from 12pm to 2.30pm and from 7pm to 10.30pm and Sunday from 12pm to 3pm
02-344.58.76
Chaussée de Waterloo 437, 1050 Ixelles

Publicités

3 réponses à “Philema (Ixelles)

  1. Un blog toujours aussi agréable, riche en informations et remarquable.
    Bonne journée à toi.
    Tony, un vieil ami de France.

    J'aime

Répondre à L'écriture est une vision du monde.” Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s