Ma jolie (Saint-Gilles)

For English, click here

C’est en me rendant à l’hôtel Jam que j’ai découvert l’existence de Ma Jolie. Il se trouve juste au croisement de la Chaussée de Charleroi et la rue de Neufchâtel, quartier déjà bien rempli d’endroits tendance et populaire.

Ma jolie, c’est d’abord un restaurant cosy où on est très bien accueilli et ce sentiment dure pendant tout le repas. Le personnel est à l’écoute sans être envahissant. J’y ai été le soir et le restaurant était quasiment complet. L’ambiance est assez tamisée (mes photos en ont un peu souffert) et chaleureuse. La taille du lieu est moyenne, ni grande ni petite et il y a deux espaces. La pièce permet un peu plus d’intimité car il y a moins de passage. A l’entrée, il y a un grand bar en bois qui a un certaine charme avec les lustres juste au-dessus.

Il n’y a pas de formules menu en soirée, la carte est bien fournie mais on est loin d’avoir les cartes interminables de certaines brasseries traditionnelles. Pour l’entrée, j’ai pris l’œuf parfait, parmesan et crispy bacon à 9 euros. Je ne m’attendais pas à une entrée aussi crémeuse mais ce n’était pas pour me déplaire. Heureusement, la crème au parmesan était bien dosée et ce n’était pas écœurant. On goûtait pleinement la saveur du fromage et l’œuf coulant se mélangeait bien avec la crème et le bacon croustillant. C’est le genre d’assiette qu’on termine avec le pain pour ne rien en perdre.

Côté plat, j’ai choisi le saumon rôti, miso, gingembre et sésame à 17 euros. Le saumon avait une jolie cuisson, il était bien rôti à l’extérieur mais la chair restait tendre et fondante. La sauce était sucrée et me faisait penser à la sauce teriyaki. Elle était un peu plus prononcée à cause du miso. Le gingembre était mariné et mis à part de la sauce. C’était servi avec un riz parfumé au lait de coco et gingembre. Le riz était un peu trop cuit à mon goût à moins qu’il ait trop absorbé le lait de coco et semblait moins ferme. Cela ne m’a pas empêché d’apprécier le plat.

Pour terminer le repas, j’ai choisi le Pavlova agrume passion à 9 euros. Ce n’est pas mon mélange préféré mais en fait, c’était aussi gourmand que le Pavlova habituel. C’était peut-être même plus délicat car les notes acidulées tranchaient avec le sucre de la chantilly et meringue. La meringue était légère et croquante. Les agrumes étaient pelés à vif et c’était les suprêmes qui nous étaient servis.

Ouvert de midi à minuit sauf les lundi et dimanche
02-319.74.27
Chaussée de Charleroi 175/177, 1060 Saint-Gilles

 

English version

It was while going to the Jam Hotel that I discovered the existence of Ma Jolie. It is located at the crossroads of the Chaussée de Charleroi and rue de Neufchâtel, a neighborhood already full of trendy and popular places.

Ma jolie, it is first a cozy restaurant where we are nicely welcomed and this feeling lasts throughout the meal. The staff is available without being intrusive. I was there in the evening and the restaurant was almost full. The atmosphere is sifted (my photos have suffered a little) and warm. The size of the place is average, neither big nor small and there are two spaces. The room at the back allows a little more privacy because there is less passage. At the entrance, there is a large wooden bar that has a certain charm with the chandeliers just above.

There are no menu options in the evening, the menu is well supplied but we are far from the endless menus of some traditional brasseries. For the starter, I had the perfect egg, parmesan and crispy bacon for 9 euros. I did not expect such a creamy entree but it was not to displease me. Fortunately, the parmesan cream was well dosed and it was not too strong. The flavor of the cheese was fully tasted and the flowing egg mixed well with the cream and the crispy bacon. This is the kind of plate that ends with bread so you lose nothing.

As for the dish, I chose roasted salmon, miso, ginger and sesame at 17 euros. The salmon had a nice cooking, it was well roasted outside but the flesh remained tender and melting. The sauce was sweet and reminded me of teriyaki sauce. It was a bit more pronounced because of the miso. The ginger was marinated and set apart from the sauce. It was served with a rice flavored with coconut milk and ginger. The rice was a little overcooked for my taste unless it absorbed the coconut milk too much and seemed less firm. It did not stop me from enjoying the dish.

To finish the meal, I chose the Pavlova citrus passion at 9 euros. This is not my favorite mix but in fact, it was as greedy as the usual Pavlova. It was perhaps even more delicate because the acidulous notes contrasted with the sugar of the whipped cream and meringue. The meringue was light and crunchy. Citrus fruits were peeled raw and it was the flesh that we were served.

Open from noon to midnight except Monday and Sunday
02-319.74.27
Chaussée de Charleroi 175/177, 1060 Saint-Gilles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s