Dillens (Saint-Gilles)

For English, click here

Maintenant que la fin de l’année scolaire se termine et que je profite des congés des enfants pour aussi faire une pause avec le blog (la page Facebook restera en activité), je fais le tri dans mes photos pour voir de quel restaurant j’ai oublié de parler. Il y a plus d’un mois, j’ai profité d’un dimanche très ensoleillé pour tester le Dillens et sa magnifique terrasse.

J’avais déjà eu l’occasion d’y passer en soirée pour prendre un verre et grignoter. Le Dillens est accessible à toute heure puisqu’ils nous accueillent dès le petit-déjeuner. La carte se veut locale et durable avec des produits de saison. L’endroit est chaleureux avec un énorme bar en angle qui se trouve juste à l’entrée. On peut également s’y attabler. Il faut dire que je n’ai pas beaucoup regardé les lieux car nous étions trop occupées à essayer d’avoir une table en terrasse. Celle-ci est for spacieuse mais malgré tout, il fallait un peu se battre pour trouver une place. Il y a de nombreux parasols qui sont nécessaires tellement la terrasse est bien exposée.

Pour le brunch, on a une sélection de plats salés et sucrés et on choisit soit le Petit Serge (2 plats au choix et un pistolet) à 14,50 euros ou un Gros Michel (3 plats et un pistolet) pour 19 euros. Il y avait 5 plats salés et 4 plats sucrés donc en choisir 3 fut assez compliqué pour moi. La où je n’ai pas eu de doute, c’était sur le pain perdu. Impossible pour moi de passer à côté quand celui-ci est à la carte. On avait droit à une belle tranche de pain brioché avec un moelleux agréable. Elle était accompagnée d’une sauce au caramel. La brioche est encore plus gourmande en version pain perdu car sa mie retient bien le mélange utilisé (lait, œuf et sucre).

Pour le salé, j’ai choisi le bœuf gravlax maison servi avec une salade et une sauce au raifort. On a tendance à associer le gravlax avec le saumon donc c’était intéressant de découvrir ce plat. La technique reste la même, on utilise principalement du sel ainsi que du sucre, du poivre et d’autres épices pour mariner le bœuf. Visuellement, cela ressemble à de la viande maturée. Le bœuf avait beaucoup de goût et la sauce raifort permettait de trouver un certain équilibre. Les légumes apportaient de la fraîcheur et une légère acidité. Le troisième plat était un œuf bio cuit basse température et son toast au jambon et fromage. A la base, ce n’est pas ce que j’avais choisi mais je l’ai vu passer à la table voisine et je trouvais que le jambon avait ce coté artisanal/local qui faisait vraiment envie (ma photo ne lui rend pas honneur). Ce sont des excellents produits et parfois la simplicité fait du bien. L’œuf était divin et parfaitement cuit.

http://www.dillens.be

Ouvert du lundi au jeudi de 8h à 1h, vendredi et samedi de 8h à 2h et le dimanche de 8h à minuit
02-538.31.36
Place Julien Dillens 11, 1060 Saint-Gilles

English version

Now that it is almost the end of the school year and that I take advantage of the children’s holidays to also take a break with the blog (the Facebook page will remain active), I am sorting through my photos to see which restaurant I forgot to talk about. More than a month ago, I went to the Dillens on a sunny Sunday to test its beautiful terrace.

I already had the opportunity to spend the evening there for a drink and some snacks. The Dillens is accessible at any time since they welcome us from breakfast. The card is local and sustainable with seasonal products. The place is warm with a huge corner bar which is right at the entrance. We can also sit there. It must be said that I did not look much at the place because we were too busy trying to have a table on the terrace. This one is very spacious but still, it was necessary to fight a little to find a place. There are many parasols that are needed because the terrace is well exposed.

For brunch, we have a selection of savory and sweet dishes and we choose either the Petit Serge (2 dishes and a pistol) at 14.50 euros or Gros Michel (3 dishes and a pistol) for 19 euros. There were 5 salty dishes and 4 sweet dishes so choosing 3 was quite complicated for me. Where I had no doubt was for the French toast. It is impossible for me to skip it when it is à la carte. We had a nice slice of brioche bread with a pleasant mellow. It was accompanied by a caramel sauce. The brioche is even more greedy in the French toast version because the inside is really delicious when it is soaked with the milk, egg and sugar mix.

For the savoury, I chose the homemade gravlax beef served with a salad and a horseradish sauce. We tend to associate gravlax with salmon so it was interesting to discover this dish. The technique remains the same, we mainly use salt and sugar, pepper and other spices to marinate the beef. Visually, it looks like mature meat. The beef was very tasty and the horseradish sauce gave a certain balance to the dish. The vegetables brought freshness and a slight acidity. The third dish was a low temperature cooked organic egg and its ham and cheese toast. Originally, it was not what I had chosen but I saw it pass through the next table and I found that the ham had this homemade/local feel that I really wanted to try (even though my picture does not reflect it). These are great products and sometimes simplicity is good. The egg was divine and perfectly cooked.

http://www.dillens.be

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s