La maison blanche (Ixelles)

For English, click here

La maison blanche est un restaurant que j’avais très envie de découvrir car c’est la deuxième adresse de l’équipe de la Guinguette en ville. Cette fois-ci, on s’éloigne du centre ville pour se rapprocher du quartier du Châtelain, la place to be pour bien manger et boire.

Le restaurant n’est ouvert qu’en soirée et c’est vrai que le lieu s’y prête bien. La maison est magnifique, cosy et ils se sont adaptés à la structure de la maison pour y installer leurs tables. Quand on rentre, on arrive près du grand bar où on peut s’asseoir (la maison blanche est également un bar à cocktails), le piano et face à un bel escalier qui mène à deux espaces. L’étage est ouvert (genre mezzanine) et on a la vue sur ce qui se passe en bas. Pour le service, cela fait pas mal de marches à monter mais ils étaient disponibles à tout moment. Nous étions à l’étage et partagions l’espace avec 3, 4 autres tables. La déco est contemporaine avec quelques œuvres d’art au mur (blanc évidemment). J’aime beaucoup les luminaires.

La maison blanche revisite les croquettes maison. J’ai hésité longuement avec la croquette de carbonnades de queue de bœuf mais j’ai finalement pris la croquette de brie AOP fourrée aux noix de pécan et à la tartufata, caramel de vieux balsamique et légumes pickels à 13 euros. Je m’attendais à deux croquettes de brie mais j’en ai reçu une seule mais elle était énorme. La croquette était fabuleuse, je me suis régalée. Le brie n’était pas trop coulant mais était moelleux. La panure était bien dorée, croustillante, savoureuse mais pas trop épaisse. Le brie est assez lourd et le caramel ainsi que les légumes pickles apportaient un peu de légèreté à l’ensemble. Cela m’a donné envie de découvrir les autres croquettes.

Pour le plat, j’ai choisi le poisson avec les goujonettes de cabillaud, tartare maison, salade de pommes de terre grenaille et légumes de saison à 19 euros. Je ne m’attendais de nouveau pas à une portion aussi généreuse. Le poisson n’était pas du tout caché par la panure, Il était délicieux et la chair était fondante. La sauce tartare était divine. Elle était bien assaisonnée, acidulée, légère mais néanmoins onctueuse. Il y avait une belle cuisson sur les légumes et leurs couleurs étaient joliment préservées.

Le repas fut bien copieux et on a fait l’impasse sur les desserts. La carte de ceux-ci est plus limitée et de mémoire, les propositions étaient assez classiques.

http://www.facebook.com/LaMaisonBlancheRestaurant/

Ouvert du lundi au samedi de 18h à 22h30
02-270.99.54
Rue Washington 74-76, 1050 Ixelles

English version

The Maison blanche is a restaurant that I really wanted to discover because it is the second address of the Guinguette en ville team. This time, we move away from downtown to get closer to the neighborhood of Chatelain, the place to be to eat and drink well.

The restaurant is open only in the evening and it is true that the place suits that timeframe. The house is beautiful, cozy and they adapted to the structure of the house to display their tables. When we walk in, we arrive near the big bar where we can sit (the maison blanche is also a cocktail bar), the piano and facing a beautiful staircase that leads to two spaces. The floor is open (like a mezzanine) and we have the view on what is happening downstairs. For the service, it’s a lot of steps to climb but they were available at any time. We were upstairs and shared the space with 3, 4 other tables. The decor is contemporary with some works of art on the wall (white of course). I really like the lights.

The maison blanche revisits homemade croquettes. I hesitated for a long time with the croquette with beef carbonnade but I finally took the croquette of AOP brie stuffed with pecans and tartufata, caramel of old balsamic and vegetable pickels at 13 euros. I was expecting two brie croquettes but I only got one but it was huge. The croquette was fabulous, I feasted. The brie was not too runny but was mellow. The breadcrumb was golden, crispy, tasty but not too thick. The brie is quite heavy and the caramel and pickles vegetables brought a little lightness to the whole. It made me want to discover the other croquettes.

For the dish, I chose the fish with the cod strips, homemade tartare, potato salad and seasonal vegetables at 19 euros. I was not expecting such a generous portion again. The fish was not at all hidden by the breadcrumbs, it was delicious and the flesh was melting. The tartar sauce was divine. It was well seasoned, tart, light but still unctuous. There was a nice cooking on the vegetables and their colors were beautifully preserved.

The meal was good and we skipped the desserts. The menu of sweets is more limited and if I remember correctly, the proposals were rather classic.

http://www.facebook.com/LaMaisonBlancheRestaurant/

Open Monday to Saturday from 6pm to 10.30pm
02-270.99.54
Washington Street 74-76, 1050 Ixelles

Publicités

3 réponses à “La maison blanche (Ixelles)

  1. Encore un bel article, très intéressant comme toujours. Les croquettes, je ne connaissais pas.
    Belle soirée à toi.
    Tony 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s