Veranda (Anvers)

For English, click here

Cela fait des mois que l’envie d’aller goûter la cuisine de Veranda fait son chemin. J’aurais dû y succomber en été lorsque la circulation et le rythme de la vie fonctionnaient au ralenti. Au lieu de ça, je choisis de m’y rendre le soir du concert de Nick Cave au Sportpaleis. Vu mon sens de l’orientation, je n’avais pas capté que j’allais devoir prendre la même sortie d’autoroute que les fans et me battre pour trouver une place de parking dans le coin. L’angoisse était que ma table soit annulée mais heureusement, le sort ne s’est pas acharné.

Je suis donc arrivée légèrement stressée et je n’aspirais qu’à me détendre devant un bon repas. L’endroit était rempli ce vendredi soir. Près de l’entrée, on a l’espace bar où on peut s’installer au comptoir pour prendre un verre. C’est aussi là où on doit se rendre pour payer (ce qui génère pas mal de « cohue ») et on a vue sur les vins qui sont exposés dans un mur de verre. On traverse ensuite un long couloir où se situe l’énorme cuisine ouverte pour arriver dans la salle principale. Il n’y a que des portes vitrées dans le fond ce qui en journée, doit être vraiment agréable. Il y a encore de la place à l’étage mais peut-être que c’est pour être privatisé car personne n’y était installé.


Ici, pas besoin d’hésiter entre deux plats car il y a un menu unique de 5 services à 55 euros le soir. Ils nous posent évidemment la question des allergies. Les explications sont assez courtes, juste quelques ingrédients énumérés, histoire de nous mettre l’eau à la bouche. On a commencé avec de jolies mises en bouche: une eau de tomate et huile d’olive (très surprenante), tomate et poudre de framboise et mini pizza.

Pour la première entrée, on a eu du céleri rave. Il a été présenté sous deux formes: cuit et en purée et servi avec un bouillon de pommes. J’adore la pomme dans la cuisine, elle apporte toujours de la fraîcheur et une note acidulée et sucrée. L’entrée était bien équilibrée et délicate. Une belle façon de commencer ce menu.
On a enchaîné avec l’intitulé qui m’attirait le plus: les tortellini maison au canard. Ils ont insisté sur le fait que c’était façonné à la main mais on n’en attendait pas moins de ce restaurant. Je n’ai pas été déçue. Les tortellini avaient une taille généreuse et la farce au canard avait beaucoup de goût. C’était une assiette de caractère car la sauce au vin rouge et les girolles n’ont pas atténué les saveurs prononcées. Il y avait juste la purée de carottes qui venait apporter un peu de douceur. C’était délicieux.
En plat, nous avons eu de la plie, betteraves jaunes et crabe du Nord. Le poisson était bien cuit. C’était un beau morceau bien grillé sans que la chair ne soit sèche. Je suis une adepte des betteraves mais je connais moins la betterave jaune, un légume oublié. Elle est plus tendre que la betterave rouge et a un goût moins sucré. C’est un plat simple et bien exécuté. On profite pleinement de chaque ingrédient et tout était harmonieux dans l’assiette (même s’il n’y a jamais assez de crabe pour moi).
On a ensuite attaqué le pré-dessert. C’était une poire pochée, citron, thym et noix toastées. Je pense que la poire pochée est ma nouvelle passion. Je trouve ça toujours gourmand, j’adore la texture de la poire et son côté juteux. Y avait juste un peu trop d’acidité par moment mais j’ai un peu laissé le jus de côté pour manger la poire avec les noix toastées.
On a terminé avec un deuxième dessert fruitier: fruit de la passion, sorbet de fruit de la passion, céréales et olives noires. J’ai trouvé la présentation sympa. Sur la photo, on a plutôt l’impression qu’il s’agit d’une pomme de terre fourrée. De nouveau, il y avait un agréable croustillant qui venait des céréales. C’était léger et très agréable.

http://www.restaurantveranda.be

Ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 15h et du mardi au samedi de 18h à minuit
03-218.55.95
Lange Lobroekstraat 34, 2060 Antwerpen

English version

It has been months since I wanted to go taste the cuisine of Veranda. I should have succumbed to it in the summer when traffic and the pace of life were slowing down. Instead, I choose to go there the evening of Nick Cave’s concert at the Sportpaleis. Given my sense of direction, I did not realize that I would have to take the same motorway exit as the fans and fight to find a parking space in the area. The anxiety was that my table would be canceled but fortunately, I was not so unlucky.

So I arrived slightly stressed and I was looking forward to relaxing during a good meal. The place was filled this Friday night. Near the entrance, there is the bar area where you can sit at the counter for a drink. It is also where we must go to pay (which generates a lot of crowd) and we scan see the wines that are exposed in a glass wall. We then cross a long corridor where the large open kitchen is located to reach the main room. There are only glass doors (hence the name of the place) at the back which in the day must be really nice. There is still room upstairs but maybe it’s to be privatized because nobody was there.

Here, there is no need to hesitate between two dishes because there is a unique menu of 5 courses for 55 euros in the evening. They obviously ask us if we have any allergie. The explanations are quite short, just a few ingredients listed, just to wake up our appetite. We started with pretty appetizers: a tomato water and olive oil (very surprising), tomato and raspberry powder and mini pizza.

For the first starter, we had celery root. It has been presented in two forms: cooked and as puree and served with an apple broth. I love the apple in the cooking, it always brings freshness and a tart and sweet note. The starter was well balanced and delicate. A nice way to start this menu.
We followed with the names that attracted me the most: homemade duck tortellini. They insisted that it was hand rolled but we expected no less from this restaurant. I have not been disappointed. The tortellini had a generous size and the duck stuffing was very tasty. It was a plate of character because the sauce with red wine and the chanterelles did not attenuate the strong flavors. There was just the mashed carrots that brought a little sweetness. That was delicious.
For the main course, we had plaice, yellow beets and crab from the North . The fish was cooked well. It was a beautiful piece well grilled without the flesh being dry. I am a fan of beetroots but I am less familiar with yellow beet, a forgotten vegetable. It is tender than beetroot and has a less sweet taste. It is a simple dish and well executed. We take full advantage of each ingredient and everything was harmonious on the plate (even if there is never enough crab for me).
The fourth course was the first desert. It was a poached pear, lemon, thyme and toasted nuts. I think the poached pear is my new passion. I find it always greedy, I love the texture of the pear and its juiciness. There was just a little too much acidity some times but I left the juice aside to eat the pear with the toasted nuts.
We finished with a second dessert fruit: passion fruit, passion fruit sorbet, cereals and black olives. I found the presentation nice. In the picture, we have the impression that it is a stuffed potato. Again, there was a nice crisp coming from the cereals. It was light and very pleasant.

http://www.restaurantveranda.be

Open Wednesday to Friday from 12pm to 3pm and Tuesday to Saturday from 6pm to midnight
03-218.55.95
Lange Lobroekstraat 34, 2060 Antwerpen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s