L’Eau Rouge (Lasne)

For English, click here

L’Eau Rouge était pour moi une évidence sur la liste des restaurants à tester absolument. J’avais plus ou moins suivi le Chef Benjamin Laborie lors de ses passages au Chou, Bowery et Colonel et à chaque fois, j’ai été conquise par sa cuisine. J’étais donc impatiente de (re)découvrir ses assiettes.

L’Eau Rouge bénéficie d’un très joli cadre et je regrette de ne pas avoir pu profiter de leur terrasse car le temps ne s’y prêtait pas. On profite d’une vue magnifique et dégagée où vous apercevrez au loin, la Butte du Lion. Mais l’intérieur reste très agréable. On a une décoration sobre mais chic et le restaurant est divisé en deux espaces. Cela permet d’avoir un peu plus d’intimité et de limiter le bruit. Il y a des touches de couleur rouge pour reste en harmonie avec le nom du restaurant.

On a longuement hésité entre le lunch 3 services à 30 euros et le menu Départ 3 services à 45 euros. Dans chaque menu, il y avait un plat qui nous faisait de l’œil et c’est finalement le lunch qui a eu le dernier mot. On a commencé le lunch avec une petite mise en bouche: gaufre aux algues, tomate caviar et crème aigre de caviar avruga.

L’entrée du lunch était des moules, lait de coco et julienne de légumes. Le jus était à tomber. C’est clairement là que réside tout l’atout de cette entrée. Il était léger et  légèrement acidulé. Les légumes étaient bien cuits, ils étaient fondants à l’intérieur mais restaient croquants à l’extérieur.

C’est le plat qui m’a poussée à choisir le lunch. Il s’agissait d’un risotto légèrement bisqué, lotte rôtie et fenouil confit. Je n’ai pas été déçue par le risotto. Le riz avait beaucoup de saveur avec ce jus bisqué. On était dans un plat qui offrait un maximum de texture avec un riz al dente et la lotte qui a une chair bien ferme. Le fenouil confit se marie parfaitement avec le poisson.

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas de dessert, le lunch est à 25 euros. Il allait de soi qu’on n’allait pas faire l’impasse dessus. On a eu un dôme au chocolat avec des touches d’orange. Je ne suis pas très fan de l’orange dans les desserts mais le mélange fonctionne bien. Le chocolat est tellement puissant que l’orange apporte une respiration, une légèreté au dessert. J’ai trouvé l’assiette très jolie.

leaurouge.be

Ouvert du mardi au vendredi de 12h à 14h et de 19h à 21h30 et le samedi de 19h à 21h30
02-385.05.31

English version

L’Eau Rouge was for me a highlight on the list of restaurants where I absolutely needed to go. I had more or less followed the work of Chef Benjamin Laborie at Chou, Bowery and Colonel and each time, I was conquered by his cooking. So I was eager to (re) discover his plates.

The Eau Rouge has a beautiful setting and I regret not having been able to enjoy their terrace because the weather was not suitable. We enjoy a magnificent view where you will see in the distance, the Lion of Waterloo. But the interior remains very nice. It has a sober but chic decor and the restaurant is divided into two spaces. This allows to have a little more privacy and to limit the noise. There are touches of red color to stay in line with the name of the restaurant.

We hesitated between the 3 course lunch at 30 euros and the Depart menu, also 3 courses at 45 euros. In each menu, there was a dish that was really appealing to us and it was finally the lunch that won it over. We started the lunch with a small appetizer: waffle with seaweed, tomato caviar and sour cream of caviar avruga.

The lunch starter was mussels, coconut milk and vegetables . The juice was to die for. This is clearly the highlight of this starter. It was light and slightly tart. The vegetables were well cooked, they were melting inside but were crisp outside.

This is the dish that pushed me to choose the lunch. It was a slightly bisque risotto, roasted monkfish and caramelized fennel. I was not disappointed by the risotto. The rice had a lot of flavor with this bisque juice. We were in a dish that offered a maximum of texture with a rice al dente and monkfish which has a firm, tight flesh. The caramelized fennel blends perfectly with fish.

For those who do not want dessert, the lunch is at 25 euros. It was obvious that we were not going to overlook it. We had a chocolate dome with touches of orange. I’m not very fond of orange in desserts but the mix works well. The chocolate is so powerful that the orange brings a breath, a lightness to the dessert. I found the plate very pretty.

leaurouge.be

Open Tuesday to Friday from 12h to 14h and from 19h to 21h30 and Saturday from 19h to 21h30
02-385.05.31

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s