A l’ombre de la ville (Ixelles)

For English, click here

Ça y est, j’ai enfin été à l’ombre de la ville. Quand on est bruxelloise, c’est clairement une des adresses qu’on se passe. Je pense que je le gardais sous le coude pour une occasion spéciale et c’est le meilleur moyen de ne jamais y aller.

C’est finalement pendant les vacances scolaires que je me suis décidée à les appeler. Le restaurant venait de modifier ses horaires d’ouverture et j’ai facilement trouvé une table pour le midi. Avant cela, ils n’étaient ouverts que le soir. Ils étaient encore en train de travailler sur une formule de lunch et on a fait notre choix dans le menu du soir. La pièce à l’avant du restaurant est vraiment charmante. Celle-ci sert aussi de garde-manger. Sur les murs, on trouvera les étagères où sont posées les caisses des légumes frais du jour. Lorsqu’on sort de cette pièce, on passe par un comptoir où sont disposés les produits frais ainsi que la cuisine ouverte pour terminer dans un espace légèrement plus grand. C’est là que nous avons mangé avant d’être installés en terrasse. La terrasse a un aspect tellement cosy avec ses tapis. On a vraiment l’impression d’être isolés du monde. En plus de cela, le service est aux petits soins pour vous.

L’entrée que nous avons choisie était un assortiment de tapas du comptoir du bord de mer à partager pour 20 euros.  On a été gâtés par cette belle entrée. Les charcuteries et fromages proposés étaient de qualité et choisis avec soin mais j’ai surtout craqué pour les coques et moule turquoises. Le jus de cuisson était parfait, légèrement crémeux, avec une subtile acidité et ce goût iodé typique des fruits de mer.

Pour le plat, j’ai craqué pour les ravioles aux crustacés, fusion aérée à la sauge à 16,50 euros. C’est apparemment un de leurs plats signatures. Les ravioles étaient généreusement farcies. La pâte était cuite al dente et la farce était fondante. Le goût des crustacés était bien prononcé et en comparaison, la sauce crémeuse manquait d’assaisonnement. Le plat semblait petit mais au final, c’était bien suffisant car chaque raviole était copieuse.

Il y avait un dessert du jour et c’était une tarte aux poires. J’avais justement envie de terminer sur une note fruitée. La crème pâtissière est ce que j’ai préféré de la tarte. Elle avait une bonne consistance, n’était pas trop sucrée et se mélangeait bien avec les poires. Je trouve souvent que ce genre de tartes est un peu sèche à cause de la pâte mais ici, ce n’était pas trop le cas.

http://www.facebook.com/%C3%80-lOmbre-de-la-Ville-176949942509568/

Ouvert du mardi au vendredi de midi à 15h et tous les jours de 19h à minuit
0488-86.47.86

English version

That’s it, I’ve finally been to l’ombre de la ville. When you live in Brussels, it is clearly one of the addresses that you give to each other. I think I wanted to try this place for a special occasion and this is the best way to never go.

It was finally during the school holidays that I decided to call them. The restaurant had just changed its opening hours and I easily found a table for lunch. Before that, they were only open at night. They were still working on a lunch menu and we made our choice from the evening menu. The room at the front of the restaurant is really charming. It also serves as a pantry. On the walls are the shelves where the crates of the fresh vegetables of the day are placed. When you leave this room, you go through a counter where the fresh products are arranged as well as the open kitchen to end in a slightly larger space. This is where we ate before being set up on the terrace. The terrace looks so cozy with its carpets. You really feel like you are isolated from the world. On top of that, the service is very attentive to you.

The entry we chose was an assortment of tapas from the seaside counter to share for 20 euros. We were spoiled by this beautiful starter. The delicatessen and cheese suggested were of high quality and carefully selected but I especially liked the shells and the mussels. The juice was perfect, slightly creamy, with a subtle acidity and with that typical salty taste of the seafood.

For the dish, I decided to take the ravioli with crustaceans, light cream sauce with sage for 16,50 euros. This is apparently one of their signature dishes. The ravioli were generously stuffed. The dough was cooked al dente and the stuffing was melting. The taste of the crustaceans was quite pronounced and in comparison, the creamy sauce lacked seasoning. The dish seemed small but in the end, it was enough because each raviole was plentiful.

There was a dessert of the day and it was a pear pie. I just wanted to finish on a fruity note. The pastry cream is what I liked the most from the pie. It had a good consistency, was not too sweet and mixed well with pears. I often find that this kind of pie is a bit dry due to the dough but here, it was not too much the case.

http://www.facebook.com/%C3%80-lOmbre-de-la-Ville-176949942509568/

Open Tuesday to Friday from noon to 3pm and every day from 7pm to midnight
0488-86.47.86

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s