Dai Sardi Ristorante Caralis (Etterbeek)

For English, click here

Finalement, trouver un restaurant ouvert le lundi peut s’avérer assez facile quand on reste près du Quartier européen. Ces enseignes sont souvent ouvertes toute la semaine et se reposent le weekend. Pour une fois, je me suis laissée guider et j’étais déjà emballée quand on m’a parlé d’un restaurant sarde. Celui que je fréquente régulièrement se trouve près de la Place Jourdan. Il faudrait que je trouve le temps de vous en parler à l’occasion.

Le restaurant se situe sur la rue Belliard donc le parking n’est pas de tout repos dans le coin. Le restaurant est en enfilade mais j’ai à peine eu le temps de bien regarder les lieux car nous avons décidé de nous installer en terrasse. C’est une petit cour à l’arrière du restaurant et elle accueille une dizaine de tables. La terrasse est confortable loin du bruit.

Une fois n’est pas coutume, nous n’avons pas pris d’entrée et sommes tout de suite passées au plat. Un choix cornélien a été fait entre l’entrée et le dessert par l’amie qui m’accompagnait. Côté entrée, les propositions étaient assez classiques et de ce que j’ai vu passer, l’antipasti semblait le choix le plus intéressant.

Pour le plat, j’avais très envie de pâtes et j’ai pris les spaghetti alle vongole e bottarga (spaghetti aux palourdes et poutargue) à 15 euros. J’ai toujours adoré les spaghetti vongole mais le goût est tout à fait différent avec la poutargue (œufs de poisson salés et séchés). Dans le vongole « normal », le jus est très iodé et a l’amertume de la coque. Ici, ce sont les œufs de poisson qui donnent toute la saveur au plat. Je trouve la texture intéressante et ça reste subtil pour les gens qui ne sont pas trop fan de poisson. La poutargue est souvent utilisée dans les plats méditerranéens.

J’ai pris un dessert typiquement sarde: le seadas. C’est une raviole de fromage frais (je pense que c’était la ricotta qui a été utilisée) passée à la friture quelques minutes. Elle est servie avec du miel et des zestes de citron. Le dessert est bien dense avec ce fromage, il est gourmand avec le miel mais les zestes apportaient une certaine légèreté et amertume. Il n’y a qu’une raviole mais la taille de celle-ci était bien généreuse.

http://www.ristorantedaisardi-caralis.be/
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h et le samedi de 19h à 22h
02-725.71.88

English version

After consideration, finding a restaurant open on Mondays can be quite easy when you decide to stay near the European neighborhood. The places around are often open all week and rest on the weekends. For once, I let myself be guided and I was already excited when I was told of a Sardinian restaurant. The one I regularly go to is located Place Jourdan. I have to find some time to tell you about it.

The restaurant is on Rue Belliard so the finding a parking spot is quite hectic. The restaurant is displayed in one long room but I barely had time to look at the place because we decided to sit on the terrace. It is a small courtyard at the back of the restaurant and it hosts a dozen of tables. The terrace is comfortable and away from the noise.

For once, we did not take a starter and immediately chose our dish. A tough choice was made between the starter and the dessert by the friend who came with me (it had to be a friend to prevent me from my beloved starter). I did check the starters menu, the proposals were pretty classical and from what I saw on the plates, the antipasti seemed the most interesting choice.

For the dish, I was craving for pasta and I took the spaghetti alle vongole e bottarga (spaghetti with clams and egg fish) for 15 euros. I have always loved spaghetti vongole but the taste is quite different with the poutargue (salted and dried fish eggs). In the « normal » vongole, the juice is very salty and has the bitterness of the shell. Here, the fish eggs give its flavor to the dish. I find the texture interesting and it remains subtle for people who are not too much into fish. The bottarga is often used in the Mediterranean dishes.

I took a typical Sardinian dessert : The seadas. It is a raviole of fresh cheese (I think it was the ricotta that was used here) which was deep-fried for a couple of minutes. It is served with honey and lemon zest. The dessert is very filling with this cheese, it is greedy withthe  honey but the zests brought a certain lightness and bitterness. There is only one raviole but the size of it was very generous.

http://www.ristorantedaisardi-caralis.be/
Open Monday to Friday from noon to 2:30 pm and 7 pm to 10 pm and Saturday from 7 pm to 10 pm
02-725.71.88

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s