Le Millenium (Saint-Josse)

For English, click here

J’avais beaucoup entendu parler du Millenium avant d’y aller. On disait que l’endroit ne payait pas de mine mais qu’il fallait absolument y aller goûter les pâtes fraîches maison. Je m’y étais rendue la première fois après un spectacle au Public et depuis, c’est une adresse où on aime retourner avant ou après une pièce de théâtre.

Il est vrai que l’endroit est assez simple mais la déco est en accord avec l’accueil: convivial. Ils se considèrent comme une taverne mais c’est quand même plus que cela, vu la carte proposée. C’est le patron qui se charge du service et de nous expliquer la carte. Son épouse se trouve en cuisine. Le restaurant n’est pas très grand mais on était bien installés.

En entrée, on retrouve les grands classiques de la cuisine italienne: la salade caprese, des carpaccio, des scampis… Nous avons choisi de partager un carpaccio de poulpe à 13,50 euros. J’adore le poulpe mais je n’ai pas souvent l’occasion d’en manger en carpaccio. Les tranches étaient bien fines mais on goûtait encore cette élasticité propre au poulpe. L’assaisonnement était bien réalisé et on avait un file d’huile d’olive extra vierge et quelques herbes pour compléter l’entrée. La portion était généreuse.

Pour les pâtes, je vous parlerai des spaghetti vongole à 15 euros. J’ai aussi goûté leurs tortellini tartufata (pâtes fourrées aux cèpes avec une crème de truffes) qui est une de leurs spécialités mais j’apprécie de moins en moins les pâtes fourrées (peu importe le restaurant) et même si la sauce était délicieusement parfumée à la truffe, j’étais moyennement satisfaite de ce choix. Par contre, le spaghetti vongole est un de mes maître-choix quand je vais manger italien. J’adore ce goût iodé du jus des coques qui se mélange aux spaghetti. J’aime la simplicité du plat qui repose sur la qualité des fruits des mers et la cuisson des pâtes. C’était à nouveau un plat copieux mais il y avait un bon équilibre entre les pâtes et les coques.

On a terminé avec un tiramisu. C’était vraiment de la gourmandise car on a largement eu assez avec l’entrée et le plat. J’aime toujours terminer sur une note sucrée. J’ai tellement testé de tiramisu sur ce blog que je ne sais plus comment vous en parlez. Il était très bon, les biscuits n’étaient pas fort imbibés de café mais il y avait assez de mascarpone pour que l’ensemble ne soit pas trop sec.

Ouvert le lundi de 10h à minuit et du mardi au samedi de 10h30 à minuit
02-223.03.55

English version

I had heard a lot about the Millennium before going there. It was said that the place did not look great but that it was absolutely necessary to go and taste the homemade pasta. I went there the first time after a show at the Public and since, it is an address where we like to return before or after a play.

It is true that the place is quite simple but the decor is aligned with the atmosphere: friendly. They consider themselves a tavern but it is definitely more than that, given the meny they propose. It is the owner who takes care of the service and explains the menu to us. The restaurant is not very big but we are well seated.

As starter, we find the usual of the Italian cuisine: salad caprese, carpaccio, scampis … We chose to share a octopus carpaccio at 13.50 euros. I love the octopus but I do not often have the opportunity to eat its carpaccio. The slices were very fine but we still tasted this specific elasticity of the octopus. The seasoning was well done and we had a drop of extra virgin olive oil and some herbs to complete the starter. The portion was generous.

For the pasta, I will tell you about Spaghetti vongole at 15 euros. I also tasted their tortellini tartufata (pasta filled with mushrooms with a cream of truffles) which is one of their homemade specialties but I appreciate less and less filled pasta (no matter from which restaurant) and even if the sauce was deliciously perfumed with truffles, I was moderately satisfied of this choice. On the other hand, the spaghetti vongole is one of my master-choices when I eat Italian. I love this iodized taste of the juice of the shells that mixes with the spaghetti. I like the simplicity of the dish which rests on the quality of the seafood and the cooking of the pasta. It was again a hearty dish but there was a good balance between the pasta and the shells.

We finished with a tiramisu. It was really gluttony as we had plenty to eat with the two courses. I always like to finish on a sweet note. I have tried so many tiramisu on this blog that I do not know how to tell you about it. It was very good, the biscuits were not soaked in coffee but there was enough mascarpone to cover them so the dessert was not too dry.

Open Monday from 10 am to midnight and from Tuesday to Saturday from 10.30am to midnight
02-223.03.55

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s