Madou’s folie (Bruxelles)

For English, click here

Ce restaurant, que je ne connaissais pas du tout, est devenu un des restaurants coup de cœur de mon mari et de ses amis. C’est lors d’un dîner organisé à l’occasion de son anniversaire que j’ai eu l’opportunité de le découvrir.

Le restaurant est assez sobre si ce n’est qu’ils ont choisi une couleur bien flash pour le mur. Du coup, ça donne un intérieur lumineux. Il y a pas mal de décoration sur les murs, ça va des cadres de photos aux tableaux en passant par des plantes. C’est simple et chaleureux. Il y a une salle de banquet qu’il y a moyen de privatiser pour des évènements jusqu’à 50 personnes.

Nous y sommes allés le soir. Il y a évidemment moyen de commander à la carte mais si vous êtes plus intéressés par les menu: il y a le Promenade avec trois services à 45 euros et le Gourmandise avec une assiette de fromage en plus pour 54 euros. Les formules sont vraiment intéressantes car on peut choisir dans toute la carte. Pour l’entrée, j’ai pris la déclinaison de foie gras de nos campagnes, chutney de pommes et gelée de Sauternes. C’était une très jolie assiette et en plus, elle était généreuse. Chaque morceau de foie gras était disposé avec son accompagnement. En plus du chutney et de la gelée, on trouvait du pain aux figues, de la salade, un trait de sauce… C’était une belle entrée en la matière.

Pour suivre, j’ai pris un vrai plat de brasserie: la pièce du Boucher, fondue d’échalotes ciselées au pain d’épice, frites à la graisse de bœuf. La réussite du plat tient évidemment à la qualité de la viande. La cuisson était parfaite: bleue comme je l’aime et les morceaux avaient une belle taille. On profitait pleinement de la texture de la viande. La fondue d’échalotes au pain d’épice a tenu toutes ses promesses. Les échalotes étaient bien caramélisées et l’ajout du pain d’épice apportait plus de profondeur à la sauce. Il y avait aussi une brochette de légumes fondants et des points de gelée végétale. Comme pour l’entrée, la portion n’était pas des moindres.

Pour le dessert, j’ai choisi sans hésiter la pomme de 10 heures au caramel, panna cotta chocolat blond Dulcey, glace vanille bourbon et petit sablé. Rien qu’à l’intitulé, on sait qu’on va se trouver devant un merveilleux dessert. Bien sûr, c’est un peu abusé après avoir mangé une entrée et un plat qui m’ont bien calée mais le dessert était tellement gourmand que c’est passé tout seul. Le dessert est essentiel pour moi et vu leurs propositions, le Madou’s Folie propose plus qu’une brasserie classique qui aurait aligné les dames blanches, mousses au chocolat, crème brûlée… Je suis toujours à la recherche d’originalité et là, j’ai été comblée. Le dessert était délicieux, la pomme était fondante et j’ai adoré l’association avec la panna cotta (en plus au chocolat blond).

http://www.resto-madous-folie.be
Ouvert du lundi au vendredi de 12hà 14h et du mardi au vendredi de 18h30 à 21h
02-217.38.31

English version

This restaurant, which I did not know at all, became one of the favorite restaurants of my husband and his friends. It was during a dinner organized for his birthday that I had the opportunity to discover it.

The restaurant is quite sober except that they have chosen a bright color for the wall. So, it gives a luminous interior. There is a lot of decoration on the walls, it goes from the picture frames to the paintings or the plants. It’s simple and warm. There is a banquet room which can be privatized for events up to 50 people.

We went there in the evening. You can of course order à la carte but if you are more interested in the menu: there is the Promenade with three services for 45 euros and the Gourmandise with an extra plate of cheese for 54 euros. The formulas are really interesting because you can choose from the whole menu. For the starter, I took the combination of foie gras of our campaigns, apple chutney and Sauternes jelly. It was a very nice plate and on top of that, it was generous. Each piece of foie gras was arranged with its accompaniment. In addition to the chutney and the jelly, we found bread with figs, salad, a dash of sauce … It was a nice way to start the meal.

To follow, I took a real dish of brewery: the piece of the butcher, fondue of shallots with gingerbread, fries prepared with the beef grease. The success of the dish obviously depends on the quality of the meat. The cooking was perfect: rare as I like it and the pieces had a nice size. We took full advantage of the texture of the meat. The fondue of shallots with gingerbread has kept all its promises. The shallots were well caramelized and the addition of the gingerbread brought more depth to the sauce. There was also a skewer of vegetables and vegetable jelly spots. As for the starter, the portion was pretty generous.

For the dessert, I chose without hesitating the apple of 10 hours with caramel, blond chocolate Dulceypanna cotta, Bourbon vanilla ice cream and small sanded. Just by name, we know we’re going to have a wonderful dessert. Of course, it is a bit too much after eating an appetizer and a dish that were so filling but the dessert was so greedy that I didn’t have to force myself. The dessert is essential for me and given their proposals, Madou’s Folie offers more than a classic brewery that would have aligned the dame blanche, chocolate mousses, crème brûlée … I am always looking for originality and I have been spoiled this time. The dessert was delicious, the apple was melting and I loved the association with the panna cotta (in addition to the blond chocolate).

http://www.resto-madous-folie.be
Open Monday to Friday from 12pm to 2pm and Tuesday to Friday from 6.30pm to 9pm
02-217.38.31

Publicités

2 réponses à “Madou’s folie (Bruxelles)

  1. Bonjour, je suis le chef propriétaire du restaurant Madous’s Folie et je voulais vous remercier pour votre critique que je viens de découvrir.

    Nous sommes actuellement fermés pour de gros travaux de rénovation mais mon épouse et moi vous accueillerons avec plaisir dès septembre 2017 dans notre tout nouveau décor. Formule inchangée le midi et une nouvelle formule le soir, des Moules ( Bouchot et Zélande ) et des grillades de boeuf Limousin bio grillé aux sarments de vignes issus d’un vignoble en agriculture biologique.
    Au plaisir de faire votre connaissance et de cuisiner à nouveau pour vous 😉
    Anouk et Michel Immerzeel

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s