Oficina (Bruxelles)

For English, click here

Quand je vois toutes les belles adresses qu’il y a dans le centre-ville, je trouve ça tellement dommage que beaucoup de gens (du moins dans mon entourage) boycottent le centre de Bruxelles à cause du trafic, des problèmes de parking, du piétonnier… Il est vrai qu’à chaque fois que je me rend dans ce quartier, ça demande un peu de planification pour trouver les parkings les plus proches. Du coup, quand je me suis baladée dans les rues menant à l’Oficina, j’ai pris le temps de noter les endroits qui ont attiré mon attention.

Ici encore, on va parler de Frédéric Nicolay pour la décoration. J’ai beau fréquenter régulièrement les restaurants et bars où il a officié (Grand Central, Humphrey, Belga…), je reste toujours admirative de sa fibre créative. Pour l’Oficina, on retrouve cette envie de travailler avec des matières brutes et nobles et le décalage des genres. On a des murs de tableaux noirs ou en béton, beaucoup de bois (même au plafond), un carrelage d’origine… Sur les tableaux noirs se trouve la carte plutôt végétarienne et quelques assiettes sont proposées en version entrée ou plat. Il y a également un plat du jour à 10 euros.

Nous avons commencé avec la burrata et lentilles. Nous avons pris le plat à partager à 16 euros plutôt que deux entrées (9 euros). J’ai trouvé que l’assiette semblait petite mais il est vrai que la burrata remplit bien l’estomac et les lentilles sont des légumineuses (légumes secs) qui peuvent être considérées comme des des féculents car elles sont riches en amidon. La burrata était délicieuse, celle-ci était bien crémeuse mais avait quand même de la tenue et les lentilles, fermes et croquantes se combinaient bien avec la burrata. En garniture, il y avait de la roquette et des oignons rouges pour donner un côté un peu plus épicé.

Pour le plat, le choix s’est porté sur des falafel, quinoa et yaourt à 16 euros. C’était divin, il y avait une belle harmonie dans les goûts et l’assaisonnement était parfait. C’était savoureux et sain (que demander de plus ?). Je sais que cette cuisine ne s’adresse pas à tout le monde mais quand c’est si bien exécutée, on ne peut qu’être conquis. L’Oficina choisit des produits de qualité et les cuisine sans les dénaturer. En plus de cela, le service est absolument charmant.

Il n’y avait pas de dessert indiqué sur le tableau mais la serveuse nous a informées du dessert du jour: crumble de pommes et poires et sa crème épaisse à 6,50 euros. C’était une très belle assiette avec des morceaux de fruits bien fondants et caramélisés, le crumble était présenté en grosses pépites méga croquantes et la crème rajoutait du liant entre les éléments mais surtout de la gourmandise.

http://www.facebook.com/OficinaBrussels/
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 22h
0472 049530

English version

When I see all the beautiful addresses in the downtown of Brussels, I find it so unfortunate that many people (at least in my entourage) boycott that part of town because of traffic, parking problems, the pedestrian … It is true that every time I go to this area, it takes a bit of planning to find the nearest parking. So, when I strolled through the streets leading to the Oficina, I took the time to write down the places that caught my attention.

Here again, we will talk about Frédéric Nicolay for the decoration. I regularly go to the restaurants and bars where he worked his magic (Grand Central, Humphrey, Belga …), I always admire his creative fiber. For the Oficina, there is again this desire to work with raw and noble materials and to mix the genres. We have walls of black board or concrete, lots of wood (even on the ceiling), ancient tiles … On the blackboards is the rather vegetarian menu (writtent in English) and some plates are proposed in starter or main version. There is also a dish of the day at 10 euros.

 We started with the burrata and lentils . We took the main to share at 16 euros rather than two starters (9 euros). I found that the plate seemed small but it is true that burrata fills the stomach well and the lentils are dried vegetables which can be considered as starch. The burrata was delicious, it was very creamy (and not milky) but still had a good hold and the lentils, crisp and firm, combined well with the burrata. In the garnish, there was rucola and red onions to give a slightly more spicy side.


For the dish, our choice went to the falafel, quinoa and yoghurt for 16 euros. It was divine, there was a nice harmony in the tastes and the seasoning was perfect. It was tasty and healthy (what more could you ask for?). I know that this cooking is not for everybody but when it is so well executed, one can only be conquered. Oficina chooses quality products and cook them without distorting them. On top of that, the service is absolutely lovely.
 There was no dessert indicated on the board but the waitress informed us of the dessert of the day: apples and pears crumble with cream for 6.50 euros. It was a very nice plate with chunks of caramelized fruits, the crumble was presented in large crunchy nuggets and the cream added the binder between the elements but it was mainly so good.

http://www.facebook.com/OficinaBrussels/
Open Monday to Friday from 12pm to 10pm
0472 049530

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s