Bao Bang Bang (Ixelles)

For English, click here

Vous l’ignorez peut-être mais je suis Taiwanaise d’origine donc quand j’ai entendu parler du Bao Bang Bang qui propose une spécialité taiwanaise, j’étais vraiment emballée. J’étais aussi très curieuse de ce que j’allais découvrir et de qui avait eu l’idée de cet endroit. C’est Fabrice, (ancien ?) caméraman qui est aux fourneaux et qui a eu envie d’ouvrir un tel endroit après avoir découvert le Bao lors d’un de ses déplacements à Taiwan.

D’abord, de quoi parle-t-on. Le Bao est une brioche blanche, ronde, moelleuse et cuite à la vapeur. C’est un peu le pain taiwanais et c’est un grand classique de la street food. Dans les boulangeries, on en trouve de plusieurs goûts et on les mange nature. Ils sont légèrement sucrés. Ici, on prend le bao pour le fourrer avec différentes bonnes choses. Dans cette version salée, on parle de « tiger bites pig » que beaucoup d’entre vous avez découvert au Thai Hon.

Le restaurant est situé près de la Place du Châtelain. La décoration est sympa, assez épurée et  la cuisine ouverte se trouve dans le fond du restaurant. On est bien installés sur des banquettes et des tabourets mais il manque peut-être des crochets au mur pour accrocher son manteau pour ne pas devoir manger avec celui-ci sur les genoux. La carte est volontairement courte et on imagine qu’elle évoluera. Pour le moment, il y a 5 buns à la carte et quelques entrées. J’ai choisi une des formules pour le midi à savoir 1 soupe et 3 buns pour 17 euros. À la carte, les Bao sont à 6,5 euros.

La soupe était une soupe aux légumes croquants. Elle était légère, parfumée et généreuse en légumes. Pour les bao, j’ai choisi le Pork Bao, le Beef Bao et le Fish Bao. Je savais que celui au porc allait être mon préféré alors je l’ai gardé pour la fin. J’ai commencé par le poisson car les deux autres risquaient d’être plus fort en goût. Il y avait des beignets de poisson frit, radis daykon et pak-choi, chips de crevettes, sauce teriyaki, shiso mauve et sésame sauvage.

Pour le bœuf, c’était du bœuf mariné « bulgogi » (marinade typique pour les fondues coréennes), mayonnaise Sriracha, kimchi, oignons verts et dans le fameux bao au porc, on trouvait de la poitrine de porc croustillante, sauce Hoisin, salade carottes et choux croquants, cacahuètes et coriandre. J’ai adoré le Bao, la brioche était sucrée et très moelleuse. La cuisson était maitrisée, il y avait aussi une bonne épaisseur car quand c’est trop épais, l’ensemble est vite sec. Les trois mélanges étaient harmonieux avec toujours une dose de croquant très agréable. J’aurais peut-être rajouté un peu plus de sauce par gourmandise mais je sais que si la brioche est trop trempée par la sauce, cela peut rendre la manipulation compliquée. Le porc croustillant était un vrai délice.

L’amie qui m’accompagnait était pressée mais ça me faisait trop mal de partir sans desserts. Ce n’est pas tant que j’adore le sucré mais c’est surtout que pour une fois, il y avait des desserts originaux (surtout dans un resto asiatique). Et comment résister à des gyoza aux pommes à 5 euros ? On les a pris à emporter et c’était juste divin. C’était fondant avec une pâte légèrement frite. Les pommes n’étaient pas acides et bien caramélisées. C’est seulement quand je les ai terminés que j’ai vu qu’il y avait un coulis aux fruits rouges au fond du sac mais même nature, c’était l’extase.

http://www.facebook.com/baobangbangbruxelles

Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h30
02-538.85.58

English version

You may be unaware of this, but I am a Taiwanese of origin so when I heard about the Bao Bang Bang which offers a Taiwanese delicacy, I was really excited. I was also very curious about what I was going to discover and who had the idea of this place. It is Fabrice, (former?) cameraman who is in the kitchen and who wanted to open such a place after discovering the Bao during one of his trips to Taiwan.

First of all, what are we talking about? The Bao is a white, round, mellow and steamed brioche. It is a little Taiwanese bread and it is a great classic of the street food. In bakeries, there are several tastes and they are eaten plain. They are slightly sweet. Here, we take the bao to stuff it with different good things. In this salty version, we talk about « tiger bites pig » that many of you have discovered at Thai Hon.

 The restaurant is located near the Place Of the Chatelain. The decor is nice, fairly clean and the open kitchen is in the back of the restaurant. We are well installed on benches and stools but it may be missing hooks on the wall to hang our coat so we don’t have to eat with it on the knees. The menu is voluntarily short and we imagine that it will evolve. For now, there are 5 buns and a few starters. I chose one of the formulas for lunch which is 1 soup and 3 buns for 17 euros. À la carte, the Bao are at 6.5 euros.

The soup was a crisp vegetable soup. It was light, fragrant and generous in vegetables. For the bao, I chose the Pork Bao, the Beef Bao and the Fish Bao. I knew that the pork was going to be my favorite so I kept it for the end. I started with the fish because the other two were likely to be stronger in taste. There were deep-fried fish, daykon radish and pak-choi, shrimp chips, teriyaki sauce, shiso and wild sesame.

 For the beef, it was with « bulgogi » beef (typical marinade for Korean fondues), mayonnaise Sriracha, kimchi, green onions and in the famous bao pork, there was the crispy pork belly, hoisin sauce, carrots and crunchy cabbage salad, peanuts and coriander . I loved the Bao, the brioche was sweet and very tender. The cooking was mastered, there was also a good thickness because when it is too thick, it tastes really dry. The three combinations were harmonious with always a dose of crunchiness which is very pleasant. I would have added a little more sauce by gluttony but I know that if the bun is too drenched by the sauce, this can make the handling complicated. The crispy pork was a real delight.

 The friend who accompanied me was in a hurry but I could not leave without trying the desserts. It is not so much that I adore the sweet but it is especially that for once, there were original desserts (especially in an Asian restaurant). And how to resist apple gyoza for 5 euros? We got take out and it was just divine. It was melting with a slightly fried dough. The apples were not acidic and well caramelized. It was only when I finished them that I saw that there was a red fruit coulis at the bottom of the bag but even plain, it was wonderful.

http://www.facebook.com/baobangbangbruxelles

Open from Monday to Saturday from 12pm to 2.30pm and from 7pm to 10.30pm
02-538.85.58

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s