La Figoule (FERMÉ)

For English, click here

La Figoule s’est installée sur la convoitée avenue Louise. Ce nouvel endroit propose en plus d’une cuisine, un bar et une épicerie fine. Cela ne fait que quelques mois que la Figoule enchante nos papilles avec leurs plats combinant des origines françaises et andalouses. Il y a d’ailleurs une large partie de la carte consacrée aux tapas revisités et gastronomiques.

L’enseigne, proposant plusieurs options est composé  de plusieurs parties. Nous avons à l’avant de l’établissement l’épicerie fine. On monte quelques marches pour arriver dans la partie restaurant. On a une vue sur les cuisines et le va-et-vient des Chefs. Le bar est joliment installé entre deux colonnes et on peut s’installer au comptoir. Il y a aussi une salle à l’étage mais je n’ai pas été la voir.

Nous n’avons pas goûté les tapas car le lunch 3 services à 20 euros était à notre goût. Si vous n’êtes pas très sucré, vous pouvez vous passer du dessert (lunch à 17,80 euros). L’entrée était juste magnifique. Il s’agissait d’une crème de pommes de terre violettes, œuf poché, champignons et réduction au Xérès. Il faut dire que j’adore les champignons et que des œufs pochés, je pourrais en manger à tous les repas. Le jaune de l’œuf encore coulant se mélangeait divinement avec la crème de pommes de terre bien épaisse. Pour la finition, nous avions du croquant et du jambon ibérique.

Pour le plat, nous avons reçu un tataki de saumon, espuma de ponzu (sauce citronnée utilisée pour les marinades dans la cuisine japonaise) et guacamole. J’ai aimé l’originalité du plat. Le tataki est aussi d’inspiration japonaise et permet d’associer le cuit au cru. Cela se prêtait bien au saumon qui est inmangeable s’il est trop cuit. Ici, on avait l’extérieur saisi et la chair restait fondante. Le guacamole était « émietté » et présenté sur le saumon et les œufs de saumon apportaient une texture toute particulière au plat. Le seul reproche que je pourrais faire au plat, c’est qu’il était assez petit, surtout par rapport à l’entrée qui était copieuse.

On a évidemment demandé le dessert pour terminer ce repas. C’était un dessert à base de chocolat avec une mousse et un gâteau de type brownie. Les toppings étaient bien sympas et un d’eux m’a rappelé des souvenirs de jeunesse avec ces pépites qui explosent en bouche (popping sugar). Le dessert était généreux et gourmand. Je ne suis pas très chocolat d’habitude mais le sucré était maîtrisé et pas du tout écœurant.

La Figoule semble être un endroit cosy pour le soir et les menus sont intéressants. A redécouvrir donc.

http://www.lafigoule.be

Ouvert du lundi au vendredi de 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 23h (23h45 le vendredi) et le samedi de 18h30 à 23h45
02-644.41.57

English version

La Figoule settled on the luxurious Avenue Louise. This new place offers besides a restaurant, a bar and a delicatessen. It has only been a few months since La Figoule enchants our taste buds with their dishes combining French and Andalusian origins. There is also a large part of the menu devoted to rethought and gastronomic tapas.

Since we have different options, the place is composed of several parts. We have at the front of the establishment the delicatessen. We climb a few steps to get to the restaurant area. We have a view of the kitchens and the comings and goings of the Chefs. The bar is nicely set between two columns and can sit and sip our wine at the counter. There is also a room upstairs but I did not get a chance to check it.

 We did not taste the tapas because the 3 course lunch at 20 euros sounded appealing. If you are not into sweet, you can do without dessert (lunch at 17.80 euros). The starter was just beautiful. It was a cream of purple potatoes, poached egg, mushrooms and sherry reduction. I must admit that I love mushrooms and that I could eat poached egges at every meal. The running  yolk of the egg blended divinely with the thick potato cream. For the finishing touch, we had crunchiness and Iberico ham.

 For the dish, we received one salmon tataki, ponzu espuma (citrus flavored sauce used for marinades in Japanese cuisine) and guacamole. I liked the originality of the dish. The tataki is also from the Japanese cuisine and allows to combine the cooked with the raw. This technique fits perfectly for the salmon which is impossible to eat when it is overcooked. Here, the outside was nicely pan-fried and the inside remained melting. The guacamole was « crumbled » and sprinkled on top of the salmon and the salmon eggs brought a special texture to the dish. The only complaint I could make about the dish was that it was quite small, especially compared to the starter which was plentiful.

 Obviously we asked for the dessert to finish this meal. It was a chocolate-based dessert with a mousse and a brownie cake. The toppings were very nice and one of them reminded me of youthful memories with these little rocks exploding in the mouth (popping sugar). The dessert was generous and addictive. I am not really into chocolate desserts usually but the sweet was well balanced and not at all overwhelming.


La Figoule seems to be a cozy place for the evening and the menus are interesting. To rediscover therefore.

http://www.lafigoule.be

Open Monday to Friday from 11.30pm to 2.30pm and from 6.30pm to 11.00pm (11.45pm on Friday) and Saturday from 6.30pm to 11.45pm
02-644.41.57

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s