Certo (Ixelles)

For English, click here

Certo est un restaurant ouvert depuis un mois et il remplace l’Unico que j’avais testé pour le blog. J’aimais beaucoup cette enseigne et je regrette de ne pas y être retournée plus souvent. C’est donc avec beaucoup d’attente que j’ai découvert le Certo.

Sur papier, c’est plutôt convaincant. C’est Frederico Mazzoni qui est aux commandes et avant cela, il avait officié au Caffe al dente et à la Gazzetta et dans les cuisines, un Chef sicilien se charge de nous régaler. De mémoire, le lieu n’a pas trop changé par rapport à l’Unico. La cuisine reste ouverte et est un peu cachée par un comptoir où on peut éventuellement s’installer. L’endroit n’est pas grand mais on est bien installés car les tables sont suffisamment espacées. On a gardé les étagères murales (qui ont été relookées) où sont exposés les produits d’épicerie fine et les bouteilles de vin naturel.

La carte est volontairement réduite et change régulièrement. En entrée, j’ai goûté leur caponata d’aubergines, raisins et pignons à 13 euros. Dans la caponata, les légumes sont cuits avec un verre de vinaigre et un peu d’huile d’olive. C’est un classique de la cuisine sicilienne. C’était vraiment délicieux, il y avait énormément de saveurs qui se complétaient parfaitement. Les pignons de pin ajoutait un agréable croquant. On goûtait que les ingrédients étaient de qualité et même le vinaigre balsamique qui accompagnait la caponata valait le détour.

Pour le plat, il y avait de très chouettes propositions mais on ne pouvait pas, pour cette première visite, passer à côté de leur plat signature: le cacio e pepe à 14 euros. Pour le réaliser, on a seulement besoin de pâtes, pecorino et poivre. C’est un plat que j’ai découvert lors d’un passage chez Mmmmh et que je cherche à chaque fois que je vais manger italien. Peu importe la simplicité de la recette car le résultat est simplement divin. On a un plat qui a du caractère mais qui reste doux malgré le poivre.

Pour le dessert, on a la tarte d’Eleonore à 5,50 euros. La gourmande que je suis, déplore un peu le manque de choix mais heureusement, la tarte semblait appétissante. C’était une tarte aux poires et à la vanille bourbon. Les poires étaient fondantes et bien marinées. Avec une telle base, il n’en fallait pas plus pour que le dessert soit réussi.

Les entrées et plats sont proposés en version « piccola » et « normale ». On peut s’arrêter au Certo pour un plat, un café, un verre de vin… Il y a aussi un brunch par mois avec un Chef invité (il vaut mieux réserver).

Ouvert du mardi au vendredi de 11h à 23h et un dimanche par mois pour le brunch
0473 49 64 93

English version

Certo is a restaurant open for a month and it replaces the Unico that I had tested for the blog. I loved this place very much and I regret not having gone back there more often. So it was with great expectation that I discovered the Certo.

On paper, it is rather convincing. It is Frederico Mazzoni who is taking charge of the place and before that he had worked his magic at the Caffe al dente and at the Gazzetta and in the kitchens, a Sicilian Chef takes care of us. From memory, the place has not changed too much compared to the Unico. The kitchen remains open and is somewhat hidden by a counter where one can eventually settle. The place is not big but we are well installed because the tables are sufficiently spaced. The wall shelves (which have been refurbished) have been kept where are displayed delicatessen products and bottles of natural wine.

 The map is deliberately reduced and changes regularly . As a starter, I tasted their eggplant caponata, grapes and pine nuts for 13 euros. In the caponata, the vegetables are cooked with a glass of vinegar and a little bit of olive oil. It is a classic of Sicilian cuisine. It was really delicious, there were plenty of flavors that complimented each other perfectly. The pine nuts added a pleasant crunch. It tasted that the ingredients were of quality and even the balsamic vinegar that accompanied the caponata was worth it.

 For the dish, there were very nice proposals but we could not, for this first visit, skip their signature dish: cacio e pepe at 14 euros. To achieve it, you only need pasta, pecorino and pepper. It is a dish that I discovered during a visit to Mmmmh and that I seek it every time I go in an Italian restaurant. It does not matter the simplicity of the recipe because the result is simply divine. We have a dish that has character but which remains soft despite the pepper.

 For the dessert, we have the tart From Eleonore for 5.50 euros. The greedy that I am, deplores a little lack of choice but fortunately, the pie looked appetizing. It was a pie with pears and bourbon vanilla. The pears were melting and well marinated. With such a base, you don’t need much more for the dessert to be successful.

 The starters and dishes are available in « Piccola » and « normale » sizes. You can stop at the Certo for a dish, a coffee, a glass of wine … There is also a brunch once a month with a guest chef (it is better to book).

Open Tuesday to Friday from 11 am to 11 pm and one Sunday per month for brunch
0473 49 64 93

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s