Le fils de Jules (Ixelles)

For English, click here

Je suis vraiment épatée par la qualité des restaurants autour du Châtelain. Ils ont tous leur place et arrivent à exister malgré l’offre étoffée.  Le fils de Jules est installé dans le quartier depuis 1996 et nous propose de découvrir la gastronomie basque et landaise. L’invitation est déjà alléchante.

Les lieux sont très chics et on a l’impression de se retrouver dans un décor des années 30. Ce sont les dorures et les banquettes en cuir noir qui me font un peu penser à cette époque. Et pourtant, on reste dans une certaine sobriété. Le soir, la lumière est tamisée et on profite d’une ambiance feutrée et intime.

La carte donne envie de se balader dans la région. Il y a d’ailleurs moyen de goûter un peu de tout car les entrées sont disponibles en pintxo (version tapas). On peut les commander à la carte ou il y a des assortiments de 6 pièces à 40 euros ou de 8 pièces à 59 euros. Il faudra que j’y retourne pour essayer cette formule car cette fois-ci, j’ai pris en entrée un risotto à la moelle et truffe noire à 12,70 euros. J’adore la moelle et j’en commande dès que j’en trouve mais avec l’association de la truffe, c’est juste impossible de passer à côté. J’ai trouvé le risotto bien executé, on avait le riz qui était cuit al dente avec l’onctuosité de la moelle. La truffe parfumait l’ensemble et rajoutait un peu de texture mais pour moi, ça manquait un peu d’assaisonnement.

En plat, mon choix s’est porté sur un grand classique: la cuisse de canard du Sud Ouest confite et pommes de terre sarladaises à 24 euros. J’avais un beau morceau dans l’assiette, la peau était parfaitement croustillante et il restait encore un peu de gras entre celle-ci et la chair. Ça permet de conserver un peu de moelleux à la cuisse et la viande était tendre à souhait. C’était délicieux et l’accompagnement n’était pas en reste. Les pommes de terre avaient cuit dans la graisse de canard et étaient rehaussées de champignons.

Je n’ai pas été déçue par les desserts et j’ai craqué pour un dessert avec meringue, mascarpone et fruits rouges. C’est un mélange que j’affectionne particulièrement et je trouve les desserts fruités moins lourds. Les fruits étaient bien présents et coupés en morceaux d’une certaine taille. C’était agréable à manger et le mascarpone et la meringue se combinaient bien. Il y avait un fond de coulis mais celui-ci ne rajoutait pas de sucre à l’ensemble. Je ne pouvais pas demander mieux pour bien terminer le repas.

http://www.filsdejules.be

Ouvert tous les jours de 19h à 23h (minuit les weekends)
02-534.00.57


English version

I am really impressed by the quality of the restaurants around Le Châtelain. They all have their importance and manage to exist despite the extended offer. Le fils de Jules has been in the neighborhood since 1996 and allows us to discover Basque and Landes gastronomy. The invitation is already enticing.

The place is very chic and you feel like you are in a 1930s decoration. It is the gilding and black leather seats that make me think of the film « Gatsby the great ». And yet, we remain in a certain sobriety. In the evening, the light is dimed and you enjoy a cozy and intimate atmosphere.

 The menu makes you want to wander around that region. There is also a way to taste a little of everything because the starters are available in pintxo sizes (tapas version). They can be ordered à la carte or as assortments of 6 pieces for 40 euros or 8 pieces for 59 euros. I will have to go back to try this formula because this time I took as starter a risotto with marrow and black truffle for 12.70 euros. I love the marrow and I always order it when I can find it but with the combination of the truffle, it’s just impossible to miss. I found the risotto well executed, we had the rice that was cooked al dente with the mellowness of the marrow. The truffle perfumed the whole and added a little texture but for me, it lacked a little seasoning.

 Ior the dish, my choice went to a classic: the South West duck thigh and roasted potatoes with garlic for 24 euros. I had a nice piece on the plate, the skin was perfectly crispy and there was still a bit of fat between it and the flesh. It keeps the thigh from being dry and the meat was tender. It was delicious and the side dished were not left out. The potatoes had been cooked in duck fat and were fried with mushrooms.

 I was not disappointed by the desserts and I fell for one with meringue, mascarpone and red fruits. It is a combination that I particularly like and I find the fruity desserts less heavy. The fruits were well present and cut into pieces of a certain size. It was nice to eat and the mascarpone and meringue combined well. There was also some grout but this one did not add sugar to the whole. I could not ask for a better end to the meal.

http://www.filsdejules.be

Open daily from 7pm to 11pm (midnight on weekends)
02-534.00.57

Publicités