Lazarus (Chaumont-Gistoux)

For English, click here

Il arrive que les invitations que je reçois pour le blog amènent de belles surprises. Celles-ci ne se trouvent pas seulement dans l’assiette qui m’apporte à chaque fois, une grande émotion mais également dans les rencontres. J’ai eu l’occasion de rencontrer des Chef qui nous ont accueillis avec beaucoup de gentillesse et avec qui ont a pu parler de leur passion. Au Lazarus, j’ai eu droit à un bond dans le temps lorsque Isabelle, la gérante est venue à ma rencontre. Nous étions dans la même école en secondaire et j’ai hésité à vous poster la photo de classe de l’époque.

J’ai adoré la décoration du Lazarus. Le restaurant se compose en plusieurs parties. À l’avant, il y a le « salon » où l’on peut prendre son apéritif ou juste s’installer pour un verre puisque le Lazarus est également un bar à vins. On peut choisir les fauteuils confortables ou les tables hautes. Je trouve la pièce très cosy et il y a tellement de détails qui en font une pièce unique. On a une décoration moderne et décalée. On peut ensuite passer à la partie « restaurant » où les tons principaux sont le noir et le blanc. Si celle-ci est remplie, il y a également moyen de manger à l’étage inférieur en face des cuisines.

J’ai hésité entre le lunch 2 services à 20 euros et le menu 3 services à 35 euros car les deux entrées me tentaient beaucoup. Finalement, l’œuf parfait (œuf cuit à 63 degrés), julienne de girolles, crevettes sauvages et espuma de parmesan l’a emporté sur le velouté de potimarron et croustillants à la moelle. Il y a tout ce que j’aime dans cette assiette. On a le côté crémeux avec l’œuf coulant à cœur et l’espuma de parmesan. La texture est apportée par les crevettes qui étaient parfaitement saisies pour rester « croquantes ».

En plat, j’avais un saumon cuit basse température, sauce tartare, pommes de terre grenaille et salade. Quand j’ai reçu l’assiette, j’ai trouvé que ça manquait un peu de liant et j’avais peur que ce sera trop sec. Finalement, le saumon cuit ainsi est tout sauf sec et les points de sauce étaient suffisants pour assaisonner le tout. Les pommes de terre étaient fondantes.

Pour le dessert, c’était une dame blanche turbinée minute. La glace était très bonne mais le dessert était sans surprise. Avec le café, on a reçu un assortiment de bonbons qui a eu son petit succès. C’est une attention qui fait plaisir aux gourmands.

http://www.resto-lazarus.be

Ouvert du mardi au vendredi midi et soir et le samedi soir
010-23.90.78

English version

Sometimes the invitations I get for the blog bring nice surprises. These are not only found in the dish that brings every time a great emotion to me but also in the encounters. I had the opportunity to meet Chef who welcomed us with great kindness and who could talk about their passion. With the Lazarus, I got a leap in time when Isabelle, the manager came to meet me. We were in the same high school and I thought of posting a class photo of that time.

I love the look of Lazarus. The restaurant consists of several parts. At the entrance, there is the « lounge » where you can have an aperitif or just settle for a drink since Lazarus is also a wine bar. One can choose the comfortable armchairs or high tables. I found the room very cozy and there are so many details that make it unique. It was a modern and quirky decor. You can then switch to the « restaurant » where the main colors are black and white. If this is full, you can also eat on the lower level in front of the kitchen.

I hesitated between the two course lunch at 20 euros and the 3 course menu for 35 euros because the two starters looks both good. In the end, the perfect egg (egg cooked at 63 degrees), julienne mushrooms, wild shrimp and parmesan espuma prevailed over the velvety pumpkin and crispy marrow. It has everything I like in a dish. It was creamy because of the running egg yolk and the parmesan espuma. The texture was provided by the shrimp which were perfectly fried to stay « crunchy ».

For the dish, I had a low temperature baked salmon, tartar sauce, new potatoes and a salad. When I received the plate, I thought it lacked a bit of sauce and I was afraid that it will be too dry. Finally, salmon cooked this way is anything but dry and the sauce points were sufficient to flavor everything. The potatoes were soft on the inside.

For the dessert, it was a Dame Blache prepared on the spot. The ice cream was very good but the dessert was no surprise. With the coffee, we received an assortment of candies which had its little success. It’s an attention which pleases the greedy (like us).

http://www.resto-lazarus.be

Open from Tuesday to Friday for lunch and dinner and on Saturday for dinner
010-23.90.78

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s