Maxime Colin (Kraainem)

For English, click here

Nous avons été invités à découvrir le Maxime Colin situé dans les anciens murs de l’Oude Pastorie, dans le parc du Château Jourdain, où nous avions déjà mangé. Si le nom du restaurant, fraîchement ouvert fin février, vous dit quelque chose, c’est parce que ce jeune Chef officiait dans les cuisines de la Villa Loraine et était étoilé. Il avait également été nommé par le Guide Gault & Millau, Jeune Chef de l’année 2016. Pour cette nouvelle enseigne, il s’associe avec son frère Gaetan Colin (également étoilé) mais ce dernier ne sera pas en cuisine.

Le restaurant se trouve dans un ancien prieuré et a été rénové. Le cadre est vraiment magnifique et nul doute que la grande terrasse va être très demandée quand les beaux jours seront de retour. On est dans un écrin de verdure, éloigné du trafic de la ville. L’intérieur est séparé en plusieurs salles et il y a donc moyen d’organiser des dîners de groupe en étant un peu à l’écart des autres clients. La décoration est soignée et combine le classique (nappes blanches, fauteuils en cuir, mur en briques apparentes…) et le moderne (séries de peintures de portraits, papier peint vinyl…).
image

Nous avions le choix entre le lunch deux services à 25 euros et le lunch trois services à 28 euros. On a commencé avec deux dégustations: un petit sablé avec mousse d’olive, olive verte et anchois et un tartare de bar aux graines de sarrasin, gaspacho d’huître, huile d’olive. Les deux dégustations m’ont beaucoup plu mais le tartare était vraiment surprenant avec ce gaspacho d’huître. On y reconnaissait l’amertume et le goût iodé de l’huître.
image

Nous avons commencé avec une entrée qui nous a beaucoup séduits. Il s’agissait d’un sashimi de saumon avec un bouillon au parfum asiatique (gingembre, citronnelle…) et betteraves. Toute la subtilité du plat résidait dans le bouillon qui était très parfumé et léger. Les cubes de saumon étaient légèrement cuits au contact du bouillon chaud. C’est vraiment ainsi que j’aime le saumon car il garde une belle texture et les betteraves ajoutaient un côté sucré à l’entrée.
image

On a continué avec du poisson pour le plat qui était du cabillaud, artichauts, graine de sarrasin, moutarde et crème au beurre. La cuisson du poisson était parfaite, il était fondant mais on avait aussi du croquant avec les graines de sarrasin. La moutarde posée sous les graines donnait une légère saveur piquante et acidulée au poisson. Il n’y avait pas beaucoup d’accompagnements hormis l’artichaut mais la mousseline et l’émulsion étaient délicieuses.
image

Le dessert était une petite merveille même si je trouvais que c’était plutôt un dessert d’été. On a eu un ananas mariné aux épices et aux agrumes, crème glacée à la vanille de Madagascar, crumble de noix de coco et mascarpone à l’eau de Villée. Rien que l’intitulé du plat nous faisait voyager. L’ananas n’avait pas ce côté astringent grâce à la marinade et la glace maison était divine, sans oublier le crumble qui a rajouté de la consistance à l’ensemble.
image

Quand on y a été, il n’y avait qu’une (dynamique) serveuse en salle et le restaurant était déjà bien rempli malgré l’ouverture récente. Cela nous a permis de voir le Chef qui passait apporter quelques plats, les présenter et discuter avec les clients.

http://www.maximecolin.be

Fermé le samedi midi, dimanche soir et lundi
02-720.63.46

English version

We were invited to discover the Maxime Colin located in the former d’Oude Pastorie in park of Château Jourdain, where we had already eaten. If the name of the restaurant, newly opened late February, sounds familiar, it is because this young Chef officiated in the kitchens of the Villa Loraine and is a Star Chef. He was also appointed by the Gault & Millau guide, Young Chef of the Year 2016. For this new place, he teams up with his brother Gaetan Colin (also a Star Chef) but he will not be in the kitchen.

The restaurant lies in an old priory and was recently renovated. The setting is really beautiful and no doubt that the large terrace will be packed when the sunny days are back. It is in a peaceful park, away from the city traffic. The interior is separated into several rooms and there are ways to organize group dinners being a little away from other guests. The decor is neat and combines classic (white tablecloths, leather chairs, exposed brick wall …) and modern (series of portrait paintings, vinyl wallpaper …).
 image

We had the choice between a two-course lunch for 25 euros and a three-course lunch for 28 euros. We started with two tastings: a little shortbread cookie with olive mousse, green olive and anchovy and a bass tartare with buckwheat seeds, oyster gazpacho, olive oil. I liked both tastings very much but the tartare was really amazing with this oyster gazpacho. It acknowledged the bitter and salty taste of the oyster.
 image

We started with an starter that totally convinced us. It was a Salmon sashimi with Asian flavor broth (ginger, lemongrass …) and beets. The subtlety of the dish lay in the broth that was very fragrant and light. The salmon cubes were lightly cooked on the hot broth. It’s really how I like the salmon because it keeps a nice texture and the beets added a sweet side to the entrance.
 image

We continued with fish for the dish, it was cod, artichokes, buckwheat seeds, mustard and butter cream. The cooking of the fish was perfect, it was melting but also crisp with the buckwheat seeds. The mustard spread under the seeds gave a slight spicy and tangy flavor to the fish. There were not many sides apart the artichoke but the mousseline and the emulsion were delicious.
 image

The dessert was fantastic even if I thought it was more a summer dessert. We had a pineapple marinated with spices and citrus, Madagascar vanilla ice cream, coconut crumble and Eau de Villée mascarpone. Just the name of the dish made us travel. The pineapple did not have that astringent side with the marinade and the homemade ice cream was divine, not to mention the crumble which added consistency to the dessert.
 image

When we were there, there was a (dynamic) waitress in the dining room and the restaurant was already full despite the recent opening. This allowed us to see the Chief was going to make some dishes, present and discuss with customers.

http://www.maximecolin.be

Closed Saturday noon, Sunday evening and Monday
02-720.63.46

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s