Ricciocapriccio (Ixelles)

For English, click here

On a profité de la période plus calme des vacances pour retourner au Ricciocapriccio mais ça ne nous a pas empêché de nous retrouver dans un restaurant archi complet: plus moyen de trouver une table malgré les deux terrasses. Ricciocapriccio se trouve sur la rue Américaine dans un coin où la concurrence est féroce.

La décoration du restaurant est assez simple. L’endroit est tout en longueur, les tables sont installées de part et d’autre de la pièce et au bout, on a le bar. Il y a une terrasse devant le resto, côté rue et une à l’arrière, au calme. Il y a un mur en briques apparentes et ils ont eu la bonne idée de rajouter des « protections » en mousse pour ceux qui voudraient s’installer contre le mur sans risquer d’abîmer leur pull.
image

Le menu ainsi que les vins du jour sont inscrits sur un tableau noir accroché au mur mais pour éviter les torticolis, ils ont le même tableau en version réduite qu’on peut avoir à table. La demoiselle est venue s’occuper de nous et a patiemment traduit et expliqué tous les plats à la carte. Le plus dur fut de choisir car il y avait beaucoup de plats très tentants. J’ai beaucoup apprécié ses conseils et sa franchise sur les plats.

En entrée, j’ai choisi le Carne salada, uovo barzotto i salsa al parmiggiano (carpaccio de boeuf, oeuf dur (selon Google translate mais mollet pour moi) et sauce au parmesan) à 16 euros. La viande était d’une très belle qualité: son goût, sa couleur, son odeur étaient au top. La viande avait beaucoup de caractère et j’avais peur que la sauce au parmesan ne soit trop forte pour l’accompagner mais elle avait tous les arômes du parmesan sans le côté salé. Le jaune de l’oeuf encore coulant rajoutait au côté crémeux apporté par la sauce.
image

Pour le plat, on avait l’embarras du choix et j’ai finalement craqué pour les Paccheri alle vongole i zucca à 17,5 euros. Les paccheri sont des larges pâtes en forme de tube originaires de Naples et préparées avec de la semoule de blé dur. On a déjà mangé maintes et maintes fois des pâtes aux coques mais c’est la première fois qu’elles étaient servies avec une sauce à la citrouille. Ce n’était pas vraiment une sauce car elle n’était pas liquide, ça ressemblait plus à une mousseline. J’avoue que mélanger le côté iodé des coques avec le côté sucré des citrouilles est une vraie réussite. Les paccheri étaient évidemment parfaitement cuites al dente.
image

Nous avons malheureusement dû partir sans avoir pu goûter les desserts mais ce n’est que partie remise.

http://ricciocapriccio.be/

Ouvert le lundi de 19h à 23h et ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 23h.
02 852 39 69

English version

We took advantage of the quietness of the holiday period to go back to Ricciocapriccio but the place was completely packed and it was hard to find a table despite their two terraces. Ricciocapriccio is on rue Américaine in a neighborhood where the competition is fierce.

The decoration of the restaurant is quite simple. The place is deep, the tables are set up on either side of the room and at the end, there is the bar. There is a terrace outside the restaurant, on the street side and one at the back, quiet. There is an exposed brick wall and they had the good idea to add foam « protections »  for those who want to lean against the wall without the risk of damaging their top.
 image The menu and wines of the day are written on a blackboard hanging on the wall but to avoid stiff neck, they have the same board in a smaller version that is put on the table. The girl who came to look after us patiently translated and explained all the dishes on the menu. The hardest part was to choose as there were many very tempting dishes. I appreciated her advice and  frankness on the dishes.

As a starter, I chose the Carne Salada, uovo barzotto i salsa al Parmigiano (beef carpaccio, boiled egg and parmesan sauce) to 16 euros. The meat was of very good quality: its taste, color, smell were on top. The meat had a lot of character and I was afraid that the parmesan sauce would be too strong to accompany it but it had all the flavors of parmesan without the salty side. The still flowing egg yolk added a creamy side already provided by the sauce.
 image For the main course, we had plenty of choices and I finally got tempted for the Paccheri alle vongole i zucca for 17.5 euros. The paccheri are wide tube-shaped pasta from Naples and prepared with wheat semolina. We have already eaten over and over pasta with clams but this was the first time for me that they were served with a pumpkin sauce. It was not really a sauce because it was not liquid, it was more like muslin. I admit that the mix with the iodized taste from the calms and the sweetness of the pumpkin is a real success. The paccheri were obviously perfectly cooked al dente.
 image We unfortunately had to leave without having tried the desserts but this is something I am looking forward for our next visit.

http://ricciocapriccio.be/

Open Monday from 7pm to 11pm and open Tuesday to Saturday from 12pm to 2.30pm and 7pm to 11pm.
02 852 39 69

Publicités

2 réponses à “Ricciocapriccio (Ixelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s