Foro Romano (Bruxelles)

J’ai récemment découvert cette belle adresse. Quand on m’a parlé de ce restaurant, j’ai voulu chercher quelques informations sur le genre de cuisine proposée mais à part quelques avis sur les sites de critique de restaurants les plus populaires, il n’y avait pas grand chose.

Arrivée à l’endroit, les autocollants du Michelin collés sur la porte ne peuvent m’empêcher de penser que le restaurant va être de qualité. Il est vrai que j’ai été invitée par quelqu’un qui connaissait très bien le restaurant et en parlait merveilleusement. Il m’a expliqué que j’allais découvrir la cuisine des Pouilles. Pendant longtemps, les Pouilles ont été une région agricole, celle-ci produisait 40 % de l’huile d’olive d’Italie et une grande partie de son vin (il y a 25 zones de vins d’origine contrôlée).

Le restaurant se situe près du quartier européen et la clientèle est très business à l’heure du midi. L’endroit était bondé et il vaut mieux réserver. Il y a une très grande cuisine ouverte à l’entrée du restaurant et il y a deux pièces séparées par un petit vestiaire. On sent que l’endroit a été agrandi suite à son succès. La décoration est assez classique, tout est très joli, sans excès. La carte est écrite sur un tableau noir. Les prix des entrées tournent autour des 15 euros et on peut compter entre 18 et 30 euros pour les plats. Il y a un menu Découverte (3 services) proposé à 35 euros pour le lunch.
image

L’entrée était divine. J’ai pris la Burratina (DOP) avec Culatello di Zibello (charcuterie italienne produite dans la province de Parme) et un sorbet de mangue. Je suis particulièrement fan des mélanges salé-sucré mais ici, il y avait une simplicité dans l’assiette avec des ingrédients de grande qualité. Il était inutile d’en faire plus, juste un trait de vinaigre balsamique pour sublimer le tout. Le sorbet de mangue était un vrai délice, il avait une belle onctuosité et était facile à manger avec la burratina et la charcuterie sans qu’il soit complètement fondu dans l’assiette.
image

Pour le plat, j’ai choisi une spécialité de la région: des orecchiette (pâtes en forme d’oreilles). Dans les produits locaux des Pouilles, on trouve le blé dur qui sert à la confection de ces pâtes. Quand j’ai reçu le plat, j’ai tout de suite vu le côté artisanal des orecchiette. Celles-ci étaient servies avec de la saucisse toscane, cime de rape (légume typiquement méditerranéen) et un coulis de tomates. Les pâtes étaient parfaitement cuites, les saucisses bien assaisonnées et tendres, le coulis de tomate n’était pas du tout acide.
image

En dessert, j’ai choisi la Panna cotta. Je l’ai trouvée moins ferme que dans d’autres restaurants et aussi moins sucrée ce qui ne m’a pas déplu.
image

J’ai hâte d’y retourner car il y avait d’autres choses que je voulais goûter comme les taglioni à la truffe noire.

http://www.fororomano.be

Ouvert  du lundi au vendredi de 7h30 à 15h00 ainsi que jeudi et vendredi soir
02-280.15.14

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s